AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 léa elle est pas terroriste ☾ alucard morelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

My body is a crap

pseudo : djesus getnaked. swann.
avatar : ben fucking mendelsohn.
crédits : kinjiki. anaëlle. tumblr. lost river.
messages : 728
venue : 25/04/2017

quartier habité : loft new-yorkais dans l'ouest. ou au bar du hit me daddy. toutefois tu squattes un peu partout et nulle part à la fois.


bénédiction : t'es tombé dans une concession fraîchement creusée, alors que tu arpentais un cimetière la nuit. on ne dira pas ce que tu voulais y faire.
scoumoune : 548
mésaventures : ezekieljuandolorèsottoraphaëlluciojadeloumamehaninoaalucard ☾ chiara ☾ hit me daddy ☾ non pas toi because j'ai vraiment plus de place ☾ fermé pour le moment.

terminés

lou

abandonnés

isaacmaxime

(MDRRRR j'ai trop de rps jomeurs help.)


MessageSujet: léa elle est pas terroriste ☾ alucard morelli   Mar 30 Mai - 13:13

Après avoir fini une fois de plus – une fois n’était pas coutume, à ce que l’on disait – dans un lit, qui était malheureusement le tien, encore plus nu que le célèbre Adam à la création du monde, à tes côtés une femme encore plus dépravée que l’envoûtante Eve puisqu’elle n’avait pas fait que croquer dans la pomme, bien qu’il y avait quelque chose d’assez poétique et malsain que de penser que tu étais semblable au fruit défendu, tu t’étais fait la note mentale d’aller te faire dépister de nouveau. En réalité, la veille tu avais été dans un état tellement… tu ne trouvais pas les mots, mais probablement proche de la transe, que tu n’arrivais même plus à savoir si tu avais eu l’audace de mettre une fichue capote. Cependant, tu te connaissais – sûrement un peu trop bien pour ta propre santé mentale –, et tu te savais réticent par rapport à ce petit bout de latex – pas aux autres vêtements dans la même matière par contre –. Alors bon, cette nuit particulière tu n’avais peut-être pas fait le con, chose dont tu doutais fortement mais on ne savait jamais, cela n’excluait pas toutes les autres fois où tu savais ne pas t’être protégé. Se protéger était pour les faibles.
Alors oui, tu avais fait cette note mentale dans un état semi-comateux, toutefois pour une fois tu étais enclin à tenir ta parole – même si c’était une promesse faite à toi-même –, et t’étais motivé pour aller à la clinique de Porto-Vecchio.
Pas à ton premier essai, tu étais excessivement relaxé – pour la petite anecdote, il s’était avéré dans le passé que tu avais effectivement attrapé des maladies sexuellement transmissibles, mais il fallait aussi savoir qu’à l’époque tu faisais un peu trop tourner les seringues –, t’arrêtant sur le passage pour acheter les meilleures chouquettes de la ville, aka celles de ce bon Lucio – que tu aimais un peu trop torturer –.
Cela ne faisait absolument pas six semaines entre la dernière fois où tu avais eu un rapport non protégé et ce moment où tu poussais la porte de la clinique de l’Ospedale, durée conseillée entre le rapport à risque et le dépistage, cependant tu savais aussi que tu ne pouvais pas te faire confiance, et qu’en six semaines il était fort peu probable que tu résistes à la tentation.
C’est donc en grignotant des chouquettes, te foutant du sucre tout autour de la bouche, que tu te dirigeas vers l’accueil dans le plus grand des calmes.

Tu savais aussi qu’il aurait peut-être fallu que tu prennes rendez-vous avant de te pointer à l’hôpital comme une fleur, et que parfois cela pouvait prendre des semaines avant qu’ils aient un créneau de libre. Cependant, tu étais loin d’être un homme patient, et à l’instar de la reine de cœur, tu aimais que tout te soit servi sur un plateau d’argent plaqué or, sinon tu étais fort capable de couper des têtes.
C’est donc ainsi, que tu attendais patiemment sur le lit, entendant tout ce qu’il se passait autour, mais incapable de voir à cause des rideaux tirés autour de toi, mangeant toujours tes chouquettes. Putain, qu’est-ce que tu étais glouton alors.
Oui, tu avais usé de tes charmes et de ton influence pour obtenir une place illico presto. Flirter avec la secrétaire, c’était facile, mais pas forcément suffisant. Ta vraie force était que tu t’appelais Wolf, et plus encore parce que tu savais être persuasif. Même avec la bouche pleine de chouquettes, ressemblant presque à un petit enfant mignon, à tort.
Essayant d’écouter les conversations des autres, savoir quels maux pouvaient ronger ces loosers qui s’étaient retrouvés à la clinique, tu fus coupé dans ton espionnage pour une personne qui vint pénétrer ton espace vital. Le médecin, sans aucun doute. Mignon, d’ailleurs, le médecin. Tu t’installas encore plus confortablement sur le matelas, un peu trop à ton aise pour un patient qu’on allait bientôt piquer pour savoir s’il avait le VIH ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t92-tu-as-un-cul-plus-rafraichissant-qu-une-pasteque-en-ete-little-luan http://imdone.forumactif.com/t109-tear-my-yellow-dress-little-luan
 

léa elle est pas terroriste ☾ alucard morelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La perfection existe-t-elle ?
» Une guilde de ce genre existe-t-elle déjà ?
» La Roue de l'Hydre... Attention : Elle tourne!
» L'atomiswave vaut-elle le coup?
» Achmed le terroriste mort
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chienne de vie :: 
porto-vecchio
 :: Ouest :: clinique de l'ospedale
-