AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 stranger. (noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Money, money, nope

pseudo : hit me daddy.
avatar : alysha.
crédits : ASTRA.
messages : 55
venue : 20/05/2017

quartier habité : sud.


scoumoune : 157


MessageSujet: stranger. (noa)   Lun 22 Mai - 11:43


noa roses
citation

(home) les roues qui glissent dans la boue, les cailloux qui se coincent contre la charrette moderne qu'est le camping-car ou la caravane. le paysage qui défile, la grande goulée d'air frais inspirée. c'est ça la maison, c'est ça la liberté.
(gitans) elle a pas la peau basanée et le langage fleuri et imagé des roumains, noa. elle a juste l'habitude d'y avoir vécu, fruit de l'amour d'une gitane et d'un noir américain qui a adopté la vie de son aimée. mais c'est sa culture, c'est ce qui la représente, alors noa elle beugle partout que c'est une gitane, qu'elle connaît des sorts mystiques et qu'elle sait lire dans les lignes de la main. et même qu'elle est jolie, habillée comme esmeralda... mais elle préfère les jeans.
(cuivre) c'est loin d'être le cas de tous les gitans, manouches, tziganes (appelez-les comme vous voulez) mais noa, depuis toute petite, elle est fascinée par le cuivre. et puis elle a vite compris que c'était un bon moyen d'gagner sa vie alors elle fouine, écorche ses mains et ses bras en les passant dans les carcasses décharnées des bagnoles usées. elle trouve du cuivre et elle le revend. et quand y'a une babiole (une poupée hawaïenne qui se déhanche) qui s'est perdue au milieu d'tout ça, noa, elle l'emporte et elle le garde comme son trésor. c'est des histoires qui se sont essoufflées dans ces vieux tacots, c'est des histoires que les babioles continuent d'chanter à l'oreille de noa, la seule à bien vouloir les écouter.
(voyage) quand noa a été assez grande, elle a vite pris la route. c'est pas que noa aime pas papa et maman, c'est juste qu'elle a c'besoin de liberté qui la fait frétiller comme un poisson hors de l'eau. papa et maman, c'est des gitans qui voyagent, mais beaucoup moins. ils se sont un peu sédentarisés avec les années, et noa elle veut pas de ça. alors elle part vite d'la maison (même si la maison c'est partout) et elle découvre, avec son sac à dos.
(alcool) elle sait pas trop ce qu'elle a besoin d'oublier, noa. peut-être le froid, dehors, quand il est tard et qu'elle a pas forcément d'endroit où crécher ? peut-être la tristesse de la solitude ? en tout cas, elle s'est mis à boire. ça réchauffe le coeur et les organes, la gnole. et depuis, c'est l'addiction. c'est la bouteille jamais très loin, les mains qui tremblent un peu quand elle a pas bu d'puis le dernier matin.
(murmures interdits) elle chuchote dans l'oreille et se métamorphose en charmeuse de serpents. noa, elle a rien, aucun diplôme, aucun intérêt... mais elle s'invente une vie, prétend être actrice déchue, nouvelle star, avocate ou même croque-mort s'il le faut. et noa, elle s'incruste chez les gens comme ça, tartuffe revisitée.
(le jeu) elle sait plus trop non plus (comme pour l'alcool) comment ça a commencé, mais noa elle est tombée dans l'jeu. elle a l'palpitant qui loupe quelques battements quand elle passe à côté d'un casino, et ses jambes n'écoutent plus l'cerveau. faut qu'elle y aille, faut qu'elle dépense le peu qu'elle a pour devenir encore plus riche. qui sait, bientôt une villa avec piscine ? mais ça devient dangereux...
(vroum) noa, elle s'enfonce toujours plus dans l'illégalité. noa, elle s'enfonce toujours plus dans l'danger. alors quand elle a entendu parler d'courses de bécanes (des motos seulement, c'est plus sournois, plus rusé, plus sexy), elle a pas su résister. et elle revient souvent l'minois écorché, la jambe cassée, la main balafrée. mais elle revient toujours vivante noa... pour le moment.
(motus) une fois, ça a dérapé avec ses p'tites combines toutes trouvées. une fois, elle a pigeonné un mec qu'il fallait pas, en trichant un peu trop allègrement au poker... alors elle a su, noa, que sa vie était en danger. mais pour du vrai, pas comme avec l'alcool, les motos, pas comme avec toutes ces merdes qu'elle garde dans sa vie. alors y'a fallu s'enfuir.
(salut, moi c'est noa) une voiture, un allié. tous les deux condamnés après avoir plumé l'même pigeon sans forcément se concerter. et les roues qui crissent sur l'macadm trempé, les phares qui s'allument et les deux évadés (rescapés) qui entrent en trombe dans la bagnole cabossée.
(marché noir) elle a peur de rien noa qu'elle dit toujours, habituée à l'illégalité depuis gamine (papa, des fois, il volait à des grands pontes parce qu'il aimait bien. et maman gueulait, sang d'encre écoulé). alors le cuivre, et les autres trouvailles peut-être encore moins défendables, elle s'en débarrasse sur l'marché noir. elle met sa capuche à la manière d'assassin's creed et elle refourgue en quelques murmures, sac de billets niché sous la veste.
(protège-toi) sauf qu'elle sait noa qu'un jour, y'en a un qui va lui faire un sale coup, qui va tenter d'la plumer pour pas débourser un seul billet. alors elle a commencé à prendre des cours de self-defense, qu'elle paie avec toujours plus d'argent sale. c'est pas bien mais elle a b'soin de se protéger les miches si elle veut pas crever... ou s'ranger. mais s'ranger, elle peut pas l'envisager.
(c'est comme une drogue) c'est comme une drogue, le danger. ça fait clignoter la loupiote de l'endorphine, qui arrive pendant un moment d'plaisir intense, ou quand on a mal, ou quand on fait du sport... et noa, elle ressent ça (tout ça, les trois) à chaque fois. parce qu'elle s'fait mal en moto, parce qu'elle fait du sport quand elle doit courir pour échapper à des mecs pas contents d'avoir perdu leur mise, parce qu'elle a du plaisir quand elle a peur.
(oups, un as) noa en plus, elle triche. son jeu préféré c'est l'poker, et elle a souvent plus d'un tour dans sa manche... c'est l'magicien d'oz qui a toujours un as planqué quelque part, à ressortir au bon moment. alors forcément, elle gagne... et quand elle commence à sentir qu'les esprits s'échauffent et que les grimaces ont remplacés les sourires fiers, elle perd un peu (un tout petit peu) pour pas s'faire démasquer. et puis elle arrête...
mais des fois, les gars, ils sont pas dupes. c'est pour ça qu'elle a quitté londres. et c'est sans doute aussi pour ça qu'elle a pas beaucoup d'thune... surtout que l'alcool et les jeux d'argents (la machine à sous, son péché mignon) c'est pas gratuit.
(qu'est-ce que j'suis) des fois noa elle regarde sa vie et elle s'demande où ça a commencé à foirer, et quand. parce qu'elle sait qu'c'est pas la vie dont elle rêvait qu'elle a aujourd'hui, que la danseuse étoile mondialement connue qu'elle beuglait vouloir devenir étant gamine elle est très très loin. que papa et maman, ils méritent sans doute mieux qu'une gamine qui enchaîne les plans foireux... mais noa, c'est l'égoïsme et la spontanéité. noa, même si elle est blasée d'sa vie d'merde, elle arrive toujours à s'en contenter... et à y revenir complètement pétée.
(wolf) c'était y'a un an et demi avant aujourd'hui. les mirettes qui s'rencontrent, le hasard qui les relie plusieurs fois. ce con qui paie la caution d'la gamine enfermée derrière les barreaux pour une connerie de plus, noa qui parvient à s'en contenter et même à apprécier... mais pas à dire merci. et les êtres qui s'retrouvent à une fête, le loup qui devient collant, le coup bien placé qui s'échappe. au revoir, les bijoux. et finalement, les lèvres qui s'rencontrent, les corps qui s'embrasent, les caresses qui amènent jusqu'à l'extase.
et l'temps qui passe, le tour du monde organisé... et le verdict. enceinte. faut avorter, qu'il dit. noa elle est d'accord, noa elle veut pas d'bébé... ils s'connaissent pas assez pour construire un avenir, un vrai. alors elle avorte, la poupée, et il reste à ses côtés pour la soutenir. mais dès que la procédure est terminée... ciao bella. noa fragilisée, noa cassée, perte d'un petit être tout frais créé entre ses reins qui l'a blessé. noa, elle avait encore besoin du loup à ses côtés, mais il a préféré retourner à de plus vertes contrées et à ses gueuses de prostituées.
mais noa, elle est pas décidée à l'laisser s'en aller. à l'laisser s'en tirer. c'est pas totalement par hasard qu'elle arrive dans l'coin... le loup, il est sien.

l'entourage
mecs, gonzesses, tous dans le même panier

octave dawhan ☾ le meilleur ami, le joueur de poker, celui qui lui a sauvé la vie, celui avec qui elle s'est fait un paquet d'argent... qu'ils se sont empressés de perdre. octave, c'est le colocataire, la relation un peu loufoque mais indispensable... et y'a l'coeur qui cogne un peu quand il est dans les parages. parce qu'octave, il est pas désagréable à regarder.
luan wolf ☾ l'ex, la tumeur qui gangrène le cœur. le ventre qui abrite un nouvel être dont les géniteurs refusent l'existence, et le père couard qui se barre. et la gamine qui survit à l'amertume en s'donnant les moyens de lui faire regretter, élans passionnels désespérés.
pseudo du personnage ☾ description du lien.
pseudo du personnage ☾ description du lien.
pseudo du personnage ☾ description du lien.


Dernière édition par Noa Roses le Dim 28 Mai - 21:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t377-noa-echymoses http://imdone.forumactif.com/t384-stranger-noa#4895

avatar

Money, money, nope

pseudo : hit me daddy.
avatar : alysha.
crédits : ASTRA.
messages : 55
venue : 20/05/2017

quartier habité : sud.


scoumoune : 157


MessageSujet: Re: stranger. (noa)   Lun 22 Mai - 11:43

le mouvement
topics qui traînent

vamos a la playa ☾ lukas sorel (en cours)
burn out ☾ luan wolf (en cours)
le coup d'poker ☾ octave dawhan (en cours)
roadgame ☾ alexis saint-laurent (en cours)
titre du rp ☾ [url=url du rp]pseudo du personnage[/url] (statut du rp ; en cours, terminé, à l'abandon)


Dernière édition par Noa Roses le Sam 17 Juin - 13:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t377-noa-echymoses http://imdone.forumactif.com/t384-stranger-noa#4895

avatar

My body is a crap

pseudo : djesus getnaked. swann.
avatar : ben fucking mendelsohn.
crédits : kinjiki. anaëlle. tumblr. lost river.
messages : 728
venue : 25/04/2017

quartier habité : loft new-yorkais dans l'ouest. ou au bar du hit me daddy. toutefois tu squattes un peu partout et nulle part à la fois.


bénédiction : t'es tombé dans une concession fraîchement creusée, alors que tu arpentais un cimetière la nuit. on ne dira pas ce que tu voulais y faire.
scoumoune : 548
mésaventures : ezekieljuandolorèsottoraphaëlluciojadeloumamehaninoaalucard ☾ chiara ☾ hit me daddy ☾ non pas toi because j'ai vraiment plus de place ☾ fermé pour le moment.

terminés

lou

abandonnés

isaacmaxime

(MDRRRR j'ai trop de rps jomeurs help.)


MessageSujet: Re: stranger. (noa)   Lun 22 Mai - 13:56

:keekee:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t92-tu-as-un-cul-plus-rafraichissant-qu-une-pasteque-en-ete-little-luan http://imdone.forumactif.com/t109-tear-my-yellow-dress-little-luan

avatar

Money, money, nope

pseudo : hit me daddy.
avatar : alysha.
crédits : ASTRA.
messages : 55
venue : 20/05/2017

quartier habité : sud.


scoumoune : 157


MessageSujet: Re: stranger. (noa)   Lun 22 Mai - 14:39

:wee:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t377-noa-echymoses http://imdone.forumactif.com/t384-stranger-noa#4895


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: stranger. (noa)   

Revenir en haut Aller en bas
 

stranger. (noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [09/11/2011] Tenue de Stranger
» [Série] Stranger Things
» [Série Tv] Stranger Things
» opening yourself up to a stranger is maybe the best solution ღ imogen & ariadna
» Stranger in the night (clin d'oeil à Polype)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chienne de vie :: 
l'oeil du cyclone
 :: pneu crevé :: dream team
-