AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 nuits fauves † léandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Love ? Whatever

pseudo : shalimar.
avatar : cillian fucking murphy.
crédits : kawaiinekoj(av) neondemon (sign).
messages : 594
venue : 24/04/2017

quartier habité : quartier nord, dans un appartement sous les toits à quelques pas du paradis en fermant les yeux.


les autres : alexis la geek sexy.
scoumoune : 37
mésaventures : andrea ( terminé ) léandre hakim luan raphaël luisa angello † dolores + mame.


MessageSujet: nuits fauves † léandre   Sam 29 Avr - 10:46

le soleil agonise dans le fond, le ciel s'est peint dans toutes les teintes pourpres possibles, du rouge vif pétant au jaune flashy comme le néon d'une boite de nuit, en passant par un rose pute délavé. ça s’étale dans le ciel comme une gouache  ou un rouge à lèvre écrasé. ça ferait une jolie photo mais il laissé son téléphone chez lui otto, il l'a oublié. comme il a aussi oublié ses clefs quelque part, juste le double qui traîne dans ses poches par chance. il a aussi oublié ce qu'il faisait ici, il est sorti du poste après avoir fini et. et il s'est juste mit à marcher pendant de longues minutes en pensant qu'elles pourraient vite se transformer en heures, en espérant que ça passe le plus longtemps possible ne jamais s'arrêter et faire le tour de la terre, une révolution complète. que quand il rentre il n'y ait plus de vie, personne dans l'ascenseur, ni dans la cage d'escalier, pas de voisines rentrée des courses à aider. rien, le silence complet. et puis il a envie de dormir ce soir aussi, il aimerait bien avoir une nuit une vraie, complète. il réclame pas mal de trucs en ce moment, des solutions, un petit coup de pouce de la part du barbu, de la bonne étoilé, au choix, pour une fois, un panneau qui donne la bonne voie, pas le chemin justement qui mène vers le piège.
et puis merde. parfois ça vaut juste pas le coup de se mettre la cervelle dans tous les sens, de balancer les neurones dans le mixeur, y a juste à lâcher un peu de leste et les choses s'arrangent d'elles mêmes. au mieux, au pire, il est plus à ça prêt. il se laisse tenter par les vagues qui s'écrasent sur les rochers, sur le sable, qui dessinent des formes sur la plage mouillée, au milieu des coquillages et des crustacés. il s'attend presque à voir une sirène échouée sur le rivage, mais c'est sur une épave qu'il tombe. léandre. léandre c'est un type que la liste des cas désespérés, à croire que tout ceux qui s'assoient sur une chaise pour lui parler finissent tous par perdre quelque chose. il sait pas si pour le coup il est juste maudit ou on l'a prit pour la vierge marie sans la virginité et les seins en moins. joseph à la rigueur. léandre, c'est un parmi des milliers et c'est parce qu'il va souvent casser la croûte dans sa cuisine qu'il se permet de s'approcher. salut. de briser le silence. il vient se poser à coté comme un voleur.
il vole sa tranquillité.
t'as pas l'air dans ton assiette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t43-noir-desir-otto http://imdone.forumactif.com/t61-despair-hangover-ecstasy-otto

avatar

My body is a crap

pseudo : exogenesis.
avatar : harry styles.
crédits : bonnie.
messages : 35
venue : 24/04/2017

quartier habité : sud. pas trop loin du travail et pas trop loin des parents.


scoumoune : 64


MessageSujet: Re: nuits fauves † léandre   Sam 29 Avr - 18:39

tu ne sais pas ce que tu fais là. ni pourquoi. tu te sens perdu, terriblement perdu. même si tu te rappelles, tu te souviens de ta vie, mais avoir perdu ces six derniers mois de ta vie, ça te mine, ça te perturbe, ça te rend tarer. tu supportes pas de pas savoir. pourquoi, comment. ce qu'il s'est passé pendant cette courte partie de ta vie.
tes pieds sur le sable, tes genoux contre ton torse et tes bras qui les maintiennent un peu trop près de toi. tes yeux fixés sur la mer face à toi. beaucoup trop impressionnante. beaucoup trop grande. immensité de la mer. elle t'effraie. cette masse d'eau qui entoure ta petite île. t'as l'impression qu'elle va venir et s'engouffrer dans ton esprit pour tout emporter sur son chemin. tu as peur. tu as peur maintenant. peur de la mer. peur d'oublier. d'être perdu. totalement. tu ne sais pas. tu ne sais pas pourquoi ça tombe sur toi, pourquoi ce connard t'a renversé. enfin, c'est ce qu'on t'a dit à l'hôpital. accident. une voiture qui t'as percuté. délit de fuite. tu retrouveras sans doute jamais le connard qui a fait ça. salut. tu sursautes. tu n'as entendu personne arriver. et encore moins se poser près de toi. tu relèves un peu ton visage. menton autrefois posé sur tes genoux. tu fronces un peu les sourcils. tu l'connais lui. échoué à la terrasse de la paillote de temps à autre. tu ne le connais pas plus que ça. t'as pas l'air dans ton assiette. tu te mords la lèvre. tu réponds pas tout de suite. non. tu reportes ton regard sur l'océan et son immensité. tu fermes les yeux un temps. tu ne sais plus quoi faire ou comment réagir. bof. tu marmonnes à peine. tu sais pas quoi répondre de toute manière. tu sais pas ce que tu dois dire et ce que tu dois pas dire. tu te sens tellement perdu en ce moment. ta situation, tu la vis mal. qu'est-ce que ça peut foutre de toute manière ? tu lâches d'une voix distante. presque froide. t'arrives plus à réagir. t'arrives plus à être comme t'étais avant. soit disant. un profond soupir s'échappe de tes lèvres et tu tires un paquet de clopes de ta poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Love ? Whatever

pseudo : shalimar.
avatar : cillian fucking murphy.
crédits : kawaiinekoj(av) neondemon (sign).
messages : 594
venue : 24/04/2017

quartier habité : quartier nord, dans un appartement sous les toits à quelques pas du paradis en fermant les yeux.


les autres : alexis la geek sexy.
scoumoune : 37
mésaventures : andrea ( terminé ) léandre hakim luan raphaël luisa angello † dolores + mame.


MessageSujet: Re: nuits fauves † léandre   Dim 30 Avr - 23:14

ce qui lui arrive en ce moment, c'est une bouffée d'oxygène. il a passé des années en apnée, ce n'est que maintenant il sort enfin la tête de l'eau et il peut s'estimer fier de s'en être sorti seul, même pas indemne. avec le temps les morceaux ça se bidouille, ça se recolle, ça se travaille et ça s'amélioré, les pièces des détachées c'est pas encore une cause perdue. il a essayé de s'accrocher à des bouées, pourtant,de limiter les dommages, mais au final, elles n'ont pas suffit. elles sont parties, crevées, emportées par les vagues. pendant en moment, il s'est vu aussi partir, se laisser mener par le courant et se noyer là dedans, là dessous, sous toutes les emmerdes. il s'est vu recevoir encore plus de mal plus il essaye de se débattre avec ce qu'il y avait de bien dans son fond. c'est à ce moment qu'y a eu le déclic, quand c'est devenu trop. qu'il a claqué son poing sur la table et merde.
merde.
il laisse plus rien passer. il laisse plus rien engloutir, ravager. il s'accroche comme un demeuré à quelque chose, qui vaut visiblement la peine de s'accrocher. il essaye de ne pas penser au pourquoi du comment du quelque chose. c'est ce qu'il ressent au plus profond de lui, ça n'a pas de prix. c'est qu'un énième gamin à qui il pourrait balancer à la figure ses enfantillages et ses yeux dans les mirages, mais il se retient, il prend exemple sur la dernière fois, sur toutes les dernières fois que ça c'est passé comme ça. si j'en avais rien à foutre, je serais pas venu te parler. fin de l'histoire. il lui balance sans réelle violence, c'est contrôlé et calculé, ça coule comme de l'eau de source. il fait grésiller son briquet et allume une de ses cigarettes sans lui en proposer. puisque de toute façon, il n'a pas à s'en soucier. à peine s'il le nargue. il joue plus la charité otto, il tend sa main mais s'il doit se la faire bouffer, autant la retirer. t'as besoin de penser à autre chose léandre, arrête de broyer du noir. crois moi ça ne t'aideras pas. il se revoit dans la même position au bord du vide, à se demander à quel moment ne pas sauter paraît être une alternative imaginable. c'est un téléphone qui a vibré qui l'a sorti de sa rêverie, il aurait aimé que ce soit une main douce dans sa nuque. il aurait aimé.
beaucoup de chose otto. et il a aimé beaucoup de choses, aussi, beaucoup de gens, mais aimé vraiment que deux gens. du vent.
mais même si ça te plaît pas, je suis là. et je vais pas te laisser comme un con, tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t43-noir-desir-otto http://imdone.forumactif.com/t61-despair-hangover-ecstasy-otto
 

nuits fauves † léandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» goodbye kiss.
» Léandre Uvrer
» [RP] Les Nuits agitées de Pontarlier
» Face aux fauves
» 51e vente des Hospices de Nuits-Saint-Georges
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chienne de vie :: 
porto-vecchio
 :: Sud :: plage de palombaggia
-