AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 le coup d'poker. (octave)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Money, money, nope

pseudo : hit me daddy.
avatar : alysha.
crédits : ASTRA.
messages : 55
venue : 20/05/2017

quartier habité : sud.


scoumoune : 157


MessageSujet: le coup d'poker. (octave)   Dim 28 Mai - 22:00

l’argent.
l’argent ça fait rêver. ça fait faire des conneries aussi. noa, elle a toujours été particulièrement intéressée par l’argent… papa et maman, ils comprenaient pas ça. papa et maman, ils comprenaient qu’la vie sur les routes, la vie d’bohème, la vie d’manouches. la vie facile partout parce que c’est toujours facile quand on est entre nous, avec des gens qu’on connaît d’puis toujours. mais noa, ça lui suffisait pas…
noa, elle aime le cuivre. noa, elle aime les trucs qui brillent. noa, elle aime jouer. avec la vie, avec tout. mais noa, ces derniers temps, ça va pas fort… noa, elle arrive pas à oublier la grossesse, la peur mêlée à l’excitation d’un p’tit être qui grandit. la réaction de luan, l’obligation d’avorter. elle accepte noa (elle a pas trop l’choix, elle va pas l’obliger à assumer et elle est pas prête à avoir un gosse…) et elle a un suivi psychologique. ça dure quelques mois, et un jour, y’a luan qui disparait. plus de nouvelles, il répond pas au téléphone… et noa, elle cherche pas plus.
noa, elle court pas après les gens. noa, elle a peur d’ça, d’être abandonnée, qu’on s’désintéresse d’elle… mais elle peut rien y faire. c’est déjà trop tard. noa se résigne…
mais noa va mal. noa a envie de penser à autre chose.
noa a envie de dépenser.
elle a fait quelques courses à paris, malgré un accent à couper au couteau et un français approximatif. elle a gagné un peu d’argent qu’elle est prête à dépenser maintenant. alors elle trouve un casino un peu louche. noa, elle s’en fout que ce soit pas très fréquentable… y’a des jeux et du blé à s’faire alors noa elle rentre.
elle s’commande un verre de whisky et elle s’incruste à une table. elle pose son verre, elle s’allume une cigarette et joue un peu avec son zippo.
- alors, on joue ou on s’touche ?
elle demande, gracieuse et raffinée à souhait. noa, elle est comme ça… et d’façon, il faut l’être dans c’genre de milieu. sinon, on s’fait bouffer. les gars dans ce genre d’endroits, quand ils voient une midinette, ils ont tous les mêmes pensées : ça va être facile de la démonter, d’l’humilier. elle sait pas jouer. et ils s’trompent… parce que noa, elle sait jouer, et noa, elle sait tricher aussi.
- on t’laisse commencer.
qu’il dit, un des mecs. elle relève un peu l’menton, le toise. elle aime pas qu’il lui parle comme ça. elle aime pas mais elle dit rien… la vengeance de noa, elle est plus sournoise. noa, elle veut l’plumer, pour lui montrer que c’est pas qu’une vulgaire gonzesse.
comme elle répond rien, la partie n’tarde pas à commencer. on distribue : deux cartes par personne. les mirettes qui se jaugent avant d’glisser pour regarder les figures et les symboles qui s’dessinent. noa elle montre rien, mais son jeu… il est pas terrible. enfin, rien n’est fait encore.
on crame une carte. on en dispose trois sur le tapis. et les mises commencent, alors qu’les cartes sont encore cachées. ça mise timidement pour le moment… noa elle suit. les cartes sont dévoilées. noa dit rien, elle en pense pas moins… c’est d’la merde. c’est que la première partie, elle s’remettra…
en attendant, elle jette quelques œillades aux mâles du coin. ils sont six à la table… et y’en un qui l’intéresse particulièrement, mais pour d’autres occasions. les yeux bleus, les cheveux relevés en arrière sur son crâne, l’air de bad boy (mais ça ils l’ont tous). avec sa mâchoire carrée et son nez droit, il est beau à se damner…
mais elle est pas là pour draguer.
- j’me couche.
elle lance quand vient son tour de décider. le gars de tout à l’heure (pas le beau gosse, le connard), il ricane un peu. dans son rire de hyène, y’a un « j’m’en doutais » qui résonne et qui fait crisper les mâchoires de noa.
et la partie continue. et noa regarde, analyse, ses adversaires de la soirée. elle s’en fiche si elle gagne pas… le but, c’est juste de pas se faire plumer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t377-noa-echymoses http://imdone.forumactif.com/t384-stranger-noa#4895

avatar

Shitty family

pseudo : marrypopers.
avatar : vinnie woolston.
crédits : unicorn.
messages : 22
venue : 25/05/2017



scoumoune : 41


MessageSujet: Re: le coup d'poker. (octave)   Lun 29 Mai - 22:25


Octave, il n'a pas d'argent. Ça aurait pu être le drame de sa vie s'il n'avait pas été le genre à gerber sur cette chose futile après laquelle couraient des tas de gens. Il aurait pu être riche, avoir tout ce que ses désirs lui ordonnaient sans jamais avoir à bosser pour cela. Son père, riche homme, lui aurait offert la lune sur un plateau. Mais, non. Octave ne voulait rien savoir de ce connard prétentieux et de tous les bureaucrates qui crachaient sur le "bas peuple" pour se sentir supérieur. Pourtant, il n'était pas mieux qu'eux à bien des égards. S'il était ici, assis sur sa chaise à attendre que les cartes soient distribuer, c'était pour prouver cette supériorité après laquelle il courait, lui, juste pour satisfaire les désirs de son égo légèrement trop imposant. « alors, on joue ou on s’touche ? » Il sort de ses rêveries, relève les yeux vers la voix un peu surpris. Un petit bout de femme avait prononcé ces quelques mots, avec un naturel déconcertant. Elle était la seule femme de la table, et souhaitait peut-être prouver à l'assemblée qu'elle ne comptait pas se faire marcher dessus. Il arque un sourcil, prêt à répliquer à la remarque de la jolie jeune femme blonde. Mais, il n'en a pas le temps. « on t’laisse commencer. » Une galanterie qui n'en est pas une. Octave a presque envie d'y mettre son grain de sel mais ne dit rien, se contentant d'attendre les cartes.
La partie commence. Les cartes sont distribuées et le bluff peut commencer. Il ne peut s'empêcher de jeter quelques regards à la jeune femme assise autour de la table. Il observe son corps, son visage, sa capacité à rester belle malgré l'air condescendant qu'elle prend pour ne pas dévoiler son jeu. Il reporte son attention sur les cartes un instant. Jeu correct. Pas de quoi remuer ciels et terres mais assez pour ne pas se faire de soucis durant la partie. Alors il mise, il enchaîne les relances comme si son jeu lui assurait une victoire certaines alors qu'il ne dispose que d'un jeu tout juste correct. « j’me couche. » Il relève simplement les yeux, scrute le visage de la belle. Un rire sournois vient éveiller ses sens. Il commence à avoir en horreur cet homme au comportement de goujat. Le genre à faire passer l'intégralité de la gente masculine pour des bouffons d'un niveau effrayant. Il ferme les yeux un instant pour garder son calme et ne pas lui coller son poing dans la gueule. Juste un instant, le temps qu'une mouche passe au dessus de la scène. Spectateur muet. Ses yeux perçant se reposent alors sur l'homme, alors qu'un sourire espiègle vient animer ses belles lèvres charnues. Il doit gagner la bataille, juste pour lui faire regretter son rire. Il a compté les cartes depuis le début, il a calculé les probabilités, se rassurant sur la main de son adversaire et défendant la belle s'étant couchée. « vu la main que tu as, tu devrais en faire autant. on sait tous que tu bluffs. » Il écoute, sent le coeur de l'homme rater un battement. Il a raison, il le sait. Il n'a jamais cessé de jouer au poker, s'y intéressant depuis son plus jeune âge, jouant avec son grand-père durant des jours, des nuits entières. Il ne reste plus qu'eux, les quatre autres protagonistes s'étant couchés tour à tour. Il le regarde, sourit et dévoile son jeu au bout d'un court instant. Un clin d'oeil, discret, dirigé vers la miss blonde vient terminer la partie. Il remporte la mise et attend le tour suivant, prêt à contrer toutes les supercheries possibles et imaginables. Il a observé le jeu de chacun, surtout celui de la jolie dame, il a hâte de voir la partie continuer.

Il semble la regarder avec insistance pendant un moment, comme absorber par elle, hypnotisé. Qu'elle comprenne que cette victoire lui appartient, qu'il lui dédie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Money, money, nope

pseudo : hit me daddy.
avatar : alysha.
crédits : ASTRA.
messages : 55
venue : 20/05/2017

quartier habité : sud.


scoumoune : 157


MessageSujet: Re: le coup d'poker. (octave)   Ven 2 Juin - 22:27

noa, elle déteste les mecs comme celui-là. pas le beau garçon qu’elle peut pas s’empêcher de regarder de temps à autres, non, les mecs comme celui qui la nargue, qui la prend pour une gamine qui n’sait pas jouer aux « vrais jeux », aux « jeux des hommes ». les… machistes. ouais c’est ça. un connard de misogyne. noa c’est pas un garçon (malgré son prénom) alors elle peut pas boire du whisky et elle peut pas jouer aux cartes. noa, elle a les poings qui la démangent mais elle fait rien… le but, c’est de s’amuser, de s’faire du blé… pas de se faire virer.
noa s’est couchée rapidement, n’ayant qu’un jeu moyen… et elle a bien fait, au vu des cartes qui n’tardent pas à se retourner. alors elle croise les bras sur sa poitrine, analyse le jeu, les visages. y’a un mec avec des lunettes qui feint l’assurance, mais il feint assez mal. quand il regarde son jeu, y’a un de ses yeux (le gauche) qui tressaute légèrement. il a un bon jeu, elle devine.
y’a le mec à qui elle referait bien le visage (gratuit, c’est bien parce que c’est lui) qui demeure parfaitement impassible. c’est pas un p’tit joueur, il a l’habitude des tournois d’poker elle devine. noa elle fait rarement des tournois parce qu’elle est pas encore assez bonne… et parce que son but, c’est pas de devenir une bonne joueuse. son but, c’est de gagner, de se faire du pognon et de tricher. de voir la gueule des connards comme celui qui l’agace se décomposer.
« vu la main que tu as, tu devrais en faire autant. on sait tous que tu bluffs. »
elle sourit légèrement. elle veut pas s’faire un ennemi du connard alors elle le montre pas trop, mais noa elle a l’cœur qui papillonne un peu quand l’mec aux yeux clairs prend sa défense. il est de son côté, elle le sent. le beau garçon, il est juste en face d’elle alors elle le fixe un moment pour lui montrer sa reconnaissance, lui adresse même un clin d’œil complice. elle a l’impression qu’il la comprend, que ça pourrait devenir un allié…
et le beau garçon, il gagne la première manche. elle peut pas s’empêcher de sourire de toutes ses dents, de la regarder avec une once de fierté comme si elle se trouvait à l’hippodrome et que son poulain venait de remporter la course.
« c’était un coup d’chance. »
qu’il rétorque l’homme au chapeau, l’homme à l’air de mafioso qui s’trouve être en plus un gros misogyne.
« c’est sûr. le poker, ça se joue sans aucun talent, tout le monde le sait. »
elle lâche noa. elle le toise un instant.
« calme-toi gamine, t’as rien fait. »
il grogne, peu enclin à s’faire doubler par des jeunes et surtout par une fille. « on verra », elle pense.
« on peut faire une pause ? je dois aller faire pipi. »
elle demade en portant particulièrement l’accent sur sa condition féminine. il la prend pour une petite fille qui sait pas s’débrouiller dans un monde masculin ? soit. elle jouera sur ça.
« toujours pareilles les gonzesses : aller pisser et s’repoudrer le nez. il commence avec un soupir et un rire gras. vas-y, on t’attend… (même si ça va pas changer grand-chose au jeu).
le murmure final qui lui fait grincer des dents, lui donne des envies de meurtre et de violence.
elle se lève un peu brusquement et passe la main contre le bras du garçon aux yeux clairs pour lui demander de la suivre discrètement. les autres participants commencent à discuter, à boire et à fumer. le misogyne a bien remarqué les jeunes qui vont s’enfermer aux toilettes mais étant donné son mode de de pensée, il doit être persuadé qu’ils vont s’aimer en quelques minutes.
une fois enfermés dans les toilettes crasseuses, noa s’approche, vient murmurer à son oreille un :
« merci. »
et puis elle lui expose son plan, son idée.
« t’as l’air de pas trop l’apprécier non plus… ça te tenterait qu’on le plume ? qu’on lui fasse regretter ? »
elle se recule un peu, le regarde dans les yeux avec intensité. y’a des p’tites étincelles qui crépitent dans ses mirettes, autant par intérêt pour le garçon que pour le fric qu’ils pourraient se faire, et l’humiliation que le mec pourrait subir.
elle inspire un grand coup et dévoile sa botte secrète, lui donne sa confiance. elle relève la manche de sa veste en jean qui contient quatre as.
« j’apprécie franchement pas les mecs qui m’prennent pour une petite fille sans défense. je vais pas lui refaire la gueule façon picasso parce que ça a pas l’air d’être un rigolo… mais s’il perd contre moi (contre nous), je suis certaine que ça lui plaira pas. »
elle sourit doucement. elle pose la main sur l’épaule du garçon, le supplie un peu du regard. pourtant noa elle est persuadée qu’il va accepter : il aurait pas cassé l’mec comme ça sinon.
« je m’appelle noa au fait. »
elle lui adresse un clin d’œil avant d’ajouter :
« j’pense qu’on devrait faire genre qu’on a baisé. il nous a vu, le connard. »
elle hausse les épaules, relève un peu son t-shirt pour montrer le tatouage qui fleurit sous sa poitrine. elle est pas pudique noa, et elle est persuadée que ce sera une preuve suffisante. noa, elle serait même prête à l’faire vraiment pour que l’histoire paraisse encore plus crédible… et elle aurait même pas à s’forcer. parce que l’gars aux yeux clairs, il lui plaît bien… mais noa, c’est pas une fille facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t377-noa-echymoses http://imdone.forumactif.com/t384-stranger-noa#4895


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: le coup d'poker. (octave)   

Revenir en haut Aller en bas
 

le coup d'poker. (octave)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» calcul du coup d'un token (lien)
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"
» [Événement] Marquer le coup avant Cata' ?
» [Moc] Takanuva avec un long coup
» [Blog] Le coup de gueule de fin 2010
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chienne de vie :: 
cloud atlas
 :: Mémoires éparses
-