AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

anipassion.com
Partagez | 
 

 Life is a beach, enjoy the waves. - Viola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Shitty family

pseudo : solosand
avatar : Raphaël Personnaz
crédits : rex corvus
messages : 49
venue : 28/04/2017

quartier habité : sud, un loft avec vue sur la mer.


scoumoune : 158
mésaventures : THEME SONGS

Thomas Newman Night Journey
Red Hot Chili Pepper Dark Necessities
Years and Years Foundation
Of mend and monsters Human
Elliot Moss Slip

EN COURS (1/5)

L U C I O - I
J U A N - I
V I O L A - I
L U C I E N - I
A N G E L O - I
J U A N & S A P P H O - I




MessageSujet: Life is a beach, enjoy the waves. - Viola   Sam 13 Mai - 17:14




“Tu ne veux pas survivre en apné ?” & Lorsqu'il sort de l'hôpital, il a une furieuse envie de famille.
Clairement, ça lui arrive assez peu souvent, c'est presque un miracle en soit.
Il se grille une clope, s'assoit sur un des poteaux bas qui entoure l'accueil des urgences. Il baille un grand coup. Du coup qu'est-ce que tu comptes faire grand gaillard ? Aller sonner à la porte de chez ton cher daron et lui dire, déso pour y'a trois (ah non, cinq) ans, on reprend à zéro ok ? Et lui faire un gros calin. bof, pas une super idée. C'est pas qu'il a pas envie de le voir. C'est plus compliqué que ça. L'option maman est rayée de la liste, c'est pas le moment de prendre un avion pour la France.
Reste quand même quelqu'un.
Et il l'a encore jamais vue travailler. Il est pas incroyablement tard, il fait encore un peu jour. Ouai, elle doit encore être au parc. Il réfléchit, se demande un instant si c'est franchement une bonne idée. Depuis qu'il est arrivé à Porto-Vecchio, il l'a pas beaucoup revue, peut-être trois, quatre fois, mais faut dire qu'il est dur à capter et qu'il y met pas du sien. Peut-être qu'elle sera contente d'une visite à l'improviste. peut-être qu'elle aura déjà prévu quelque chose ... Qu'est-ce qu'il en sait. Il peut bien tenter sa chance.
Il finit sa clope, rapido, puis il embarque son vélo (il est venu sans sa voiture aujourd'hui, une conscience écolo qui ressort). Puis, il se met à pédaler à toute allure, comme si ça pouvait réellement le défouler après une longue journée de travail. Il fronce, à toute allure, il va jusqu'au sud.
En arrivant devant le parc aquatique où elle travaille, il se rend compte qu'il est sur le point de fermer. Par un miracle étonnant, il parvient à baratiner la vendeuse à l'accueil en lui montrant qu'il est bien le frère de sa propre soeur (il peut compter sur la ressemblance, qui même si elle n'est pas flagrante, est présente), et elle le laisse enter. Il peut le dire, il a aussi joué des yeux bleus et de son charme (mouaif). Puis, il déambule dans le parc, à la recherche du grand bassin.
Evidemment, elle est toujours là.
Il s'était dit, la connaissant, elle doit sans doute travailler jusqu'à pas d'heure, faire des heures sup et adorer ça. Il sait ce que c'est, il connait même très bien. Du coup il a un léger sourire, parce qu'au fond, ils sont pareils.
Il reste à l'écart, à la regarder avec un vague sourire, avec son tee-shirt vaguement trop grand, son jean et sa veste sur une épaule. Il a une drôle de dégaine, et elle dans sa combi, elle a l'air la plus heureuse du monde.



icon by bonnie & kiri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

We are in trouble

pseudo : crawley.
avatar : Stroup.
crédits : Lolitaes.
messages : 14
venue : 07/05/2017



scoumoune : 24


MessageSujet: Re: Life is a beach, enjoy the waves. - Viola   Sam 13 Mai - 20:18


Life's a beach, enjoy the waves
( Alucard & Viola )

Elle ne l’aperçoit pas immédiatement. C’est qu’après tout, quand elle est concentrée sur une tâche, elle a du mal à prêter attention à autre chose et c’est à peine si elle se rend compte quand on lui adresse la parole, quand on lui pose une question. Généralement, y’a quelques minutes qui s’écoulent, et son interlocuteur doit insister, parce qu’elle n’a d’yeux que pour l’eau et ses habitants, Viola. Elle a du mal à comprendre comment ça peut être autrement, comment certaines personnes parviennent à rester indifférentes à ce genre d’environnement. Elle préfère largement être sur le terrain que derrière un bureau à analyser des chiffres et des données ; moins elle le fait et mieux elle se porte. Il faut qu’on vienne lui donner un coup de coude, plus fort que le précédant pour qu’elle secoue légèrement la tête et se redresse. L’espace de quelques secondes, elle se demande s’il ne fait pas déjà nuit, s’il n’est pas l’heure qu’elle y aille, puis elle se décide à suivre le regard de son amie jusqu’à la silhouette qui se dessine dans un coin, à l’écart de tout. Elle reconnaît aussitôt Alucard, avec sa dégaine d’homme à la fois mystérieux, torturé et je-m’en-foutiste. Il est forcément entré ici en usant de son talent secret : ses yeux de cocker battu.

En quelques minutes, elle vient se planter face à lui, un sourcil arqué. Parce qu’ils ont beau se ressembler autant qu’un chien et un chat, s’il y a bien un point sur lequel ils sont semblables, c’est le travail. Y’a un tas de raisons pour lesquelles Vio pourrait s’alarmer, là, maintenant, tout de suite. Elle les a énumérées en chemin : petit un, il ne quitte jamais l’hôpital sans une bonne raison. Petit deux, si c’est le cas, sociabiliser serait pas dans ses priorités. Petit trois, si jamais elle se trompe et qu’il veut sociabiliser – tout peut arriver dans la vie, personne n’est jamais à l’abri d’une surprise, ça ne serait certainement pas avec un membre de sa famille. Malgré tout ça, elle est là, juste à quelques mètres de lui et un grand sourire vient étirer ses lèvres jusqu’aux oreilles. C’est vrai qu’elle est un peu contente de le voir. Beaucoup, même. " J’vais éviter de te demander comment t’es parvenu à entrer, je connais déjà la réponse. " Elle lui embrasse la joue, trépigne presque sur place, un peu comme une enfant. Depuis quand ne l’a-t-elle plus vu, au juste ? " Mais qu’est-ce que tu fais là ? "
code by hanska.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Shitty family

pseudo : solosand
avatar : Raphaël Personnaz
crédits : rex corvus
messages : 49
venue : 28/04/2017

quartier habité : sud, un loft avec vue sur la mer.


scoumoune : 158
mésaventures : THEME SONGS

Thomas Newman Night Journey
Red Hot Chili Pepper Dark Necessities
Years and Years Foundation
Of mend and monsters Human
Elliot Moss Slip

EN COURS (1/5)

L U C I O - I
J U A N - I
V I O L A - I
L U C I E N - I
A N G E L O - I
J U A N & S A P P H O - I




MessageSujet: Re: Life is a beach, enjoy the waves. - Viola   Mer 17 Mai - 16:02




“Tu ne veux pas survivre en apné ?” & Il la regarde, de loin, comme un admirateur (c'est ce qu'il est, il s'en cache à peine). Il sourit, tout doucement, elle est bien l'une des seules qui y parvienne sans mal. Et puis, il pense. Il pense que là, elle ressemble à une fleur sauvage. En fait non, elle a toujours ressemblé à ce genre de fleur de montagne qui ne pousse qu'en altitude et qui éblouit par une beauté claire, presque invisible, et pourtant si belle. Il la voit parler avec les poissons, parfois elle le fait avec des dauphins,
même des orques il lui semble. Comment elle fait ... Comment elle fait pour nouer un lien avec tout autour d'elle ? Comment elle fait, pour être un médiateur hors pairs et par attirer à elle, par ne jamais avoir de problème.
Enfin ça, c'est ce qu'elle fait croire. Il n'a aucun mal à penser qu'elle cache parfaitement ce qui peut, parfois, ne pas aller chez elle.
Elle se redresse finalement, et elle sourit en le voyant. Elle se rapproche. Elle un sourire aux lèvres, et la remarque qu'elle balance, ça le fait rire, foncièrement. Et il répond, en haussant les sourcils :
"Le nana de l'accueil a pas opposé beaucoup de résistance si ça peut te rassurer."
Qu'est-ce qu'il fait là. Ah, la bonne question que voila. Il fronce vaguement les sourcils. Il pourrait dire, j'ai pas besoin de raison pour venir te voir, si ? Sauf que bah justement, si. Ils se voient si peu souvent, et Alucard est si peu familial que d'entrée de jeu, ça semble louche. Comme s'il avait quelque chose à lui dire. Il se permet un sourire, et il glisse :
" Y'a bien une raison, mais tu veux garder le mystère ou tu veux que je te raconte ?" Et puis, il ajoute : " Est-ce que tu me ferais pas faire le tour du parc à tout hasard ?" Surtout de nuit, ça a l'air magnifique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Life is a beach, enjoy the waves. - Viola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Fiche] Emmener vos Sims et leur matériel à la plage grâce à trois mods: Beach mod, Life is a Beach Mod, Packing Crate Mod
» City Life sur Macbook ?
» [CXL] Palm City - aménagement part 1 - Maria Beach
» city life edition 2008
» [Half-Life] Jumping Aera
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chienne de vie :: 
porto-vecchio
 :: Sud
-