AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Love ? Whatever

pseudo : Black Madness
avatar : Holland Roden
crédits : wolfgang / EXORDIUM
messages : 30
venue : 07/05/2017

quartier habité : Quartier nord, dans un taudis qui lui sert d'abris.


scoumoune : 53


MessageSujet: On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )   Lun 8 Mai - 0:35


pansy amadeí
Hélas, elle se sait prisonnière d'un sort, dont elle ne se sort jamais. En effet, dès qu'on s'approche d'elle, les épingles encore plus profond dans son coeur s'enfoncent.

nom ☾ Amadeí. Ironie douteuse. Signification honteuse. Aime ton Dieu. Pour une athée, c’est plutôt dément.  prénom ☾ Pansy c’est la fantaisie. Pansy c’est une sucrerie. Elle est jolie, elle est folie quand elle danse sous la mélodie. Pansy, c’est une rose qu’on a détruit, une rose à qui on a arraché la vie. Pansy c’est une poupée au visage démunie, au corps meurtri. âge ☾ Vingt cinq printemps tous bien différents. Vingt cinq années de démence et d'incohérence. Vingt cinq sabliers retournés à faire semblant de vivre vraiment.  métier ☾ Vendeuse de liberté. Elle se tient sur la pointe des pieds pour offrir à ces égarés de la sérénité alcoolisée. Pauvres verres pour oublier les travers, pour effacer les éclats de la misère. Elle la petite poupée acidulée, elle n’est qu’une serveuse dans un bar paumé, et elle vogue entre les ivrognes pour quelques billets. origines ☾ Frêle étrangère au regard d’infirmière. Elle ne vient pas d’ici, elle n’est pas ordinaire de ce paradis. Mais bien de l’Angleterre, cette terre austère. Ca elle le tient de sa mère. Mais son père à l’accent outrancier, lui il vient bien d’ici, de cette île de beauté, où les pêchés semblent rester secrets. à porto-vecchio depuis ☾ Quatre ans. C’était le début d’un nouveau commencement, une opportunité à saisir pleinement. Mais les vents contraires ont brisé cette existence amère pour laisser cette poupée à terre. situation émotionnelle ☾ Vide insipide. Coeur futile. Son palpitant n’a plus rien de reluisant. Bloc glacé et rougie par les années, par sa condamnation à perpétuité. Cette poupée est bloquée dans cette solitude à chier. Ne pouvant s’éparpiller dans la volupté, refusant de s’accrocher à un visage étranger. Elle s’est enfermée dans sa propre prison dorée... orientation sexuelle ☾ Son coeur elle le vend aux chiens, aux amers refrains de la poésie des corps, du plaisir de l’hardcore. Pauvres vauriens qui veulent se nourrir de ses reins pour se sentir bien. Son coeur elle le vend aux désinvoltes frivoles et à leurs courbes idoles. Poupées aux traits si particuliers qui essayent de lui vendre les étoiles pour créer dans sa vie dérisoire une constellation noire. situation financière ☾ précarité carnassière, misère outrancière. La poupée à l’envers, elle n’a rien entre ses mains que quelques billets malsains. Infortune de son amertume. Gagne pain maigrelet qui lui permet de persister dans son existence délabrée. traits de caractère ☾ Cassée, sauvage, autodestructrice, illusoire, rêveuse, indépendante, naïve, rancunière, méfiante, curieuse, créative, passionnée, vulgaire, obstinée, provocatrice. maintheme ☾ Way down we go, Born to die, Cry baby, You don't know me. avatar ☾ Holland Roden.

karma
loi de mon univers

t'y crois ? ☾ Le karma c’est quoi ? Le karma c’est ce qu’elle s’inflige chaque jour cet éclat, pour sentir quelque chose dans ce corps las, dans ce coeur de fracas. Alors oui elle y croit. Besoin de se saigner. Désir de se scarifier. La poupée elle est blessée, elle a le crâne vidé. Vidé de ses souvenirs d’autrefois, de ses mémoires au goût d’enterrement parfois. Amnésique à la carcasse séraphique. Elle n’a plus rien d’angélique. Rappelles toi Pansy de ce temps là. Rappelles toi de qui t’as fait ça.
échelle des emmerdes ☾ La poisse elle s’accroche à cette équivoque avec une certaine provoc’. Adoratrice de sa souffrance, elle se nourrit de Pansy avec une certaine folie et de sa santé tyrannique. Car cette poupée elle a le don de l’animer, de l’exciter. Pauvre poupée qui se retrouve toujours dans un impossible merdier. Elle est attirée comme un aimant à sa condamnation à perpétuité. Flirtant avec le danger, se consumant sous les ennuis délabrés. Cette gamine elle cherche à se faire tuer, ou simplement à découvrir la vérité. Car elle a ce besoin de connaitre l’identité de celui ou celle qui lui a arraché ses mémoires désorganisées. Cette personne qui a décidé qu’elle devait payer un prix bien trop élevé. Et pour cela elle grave chaque journée dans sa chair en des barres ensanglantées. Une marque pour chaque levée ou pour chaque coucher, pour se rappeler qu’elle ne vit qu’à moitié. Un numéro pour chaque faux semblant, un trait pour chaque espoir dérisoire. 2 ans à présent, qu'elle s'enferme dans ce faux semblant. Elle n’est qu’une fresque Pansy, une peinture foireuse et orgueilleuse.  Une artiste et son oeuvre c’est elle même. Ce reflet délabré, ce sourire figé. Qu’un mensonge inavoué. Elle s’accroche à ce danger, à cet instant où elle se coupe dans une douleur sourde pour tenter de se rappeler, pour oublier sa vulnérabilité.
groupe ☾ BRIS'MIROIR.


Dernière édition par Pansy Amadeí le Lun 8 Mai - 2:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Love ? Whatever

pseudo : Black Madness
avatar : Holland Roden
crédits : wolfgang / EXORDIUM
messages : 30
venue : 07/05/2017

quartier habité : Quartier nord, dans un taudis qui lui sert d'abris.


scoumoune : 53


MessageSujet: Re: On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )   Lun 8 Mai - 0:36

comète perforée
Allez viens avec moi, nos coeur à la lumière, les étoiles dans nos bras et nos âmes en enfer.

1 ☾ Petite poupée non préméditée, elle est née de l’union désincarnée d’une femme en mal d’amour et d’un homme qui essayait de noyer ses meurtrissures dans la luxure. Fruit du hasard, ou simple conclusion d’un esprit esseulé, abîmé. Elle s’est retrouvée au milieu de cette précarité, les yeux grands écarquillés face à une destinée bien trop délabrée. Et elle a renforcé les deux amants d’un soir, les aimants dérisoires. Qui pour cette pureté, on fait la part chacun de leur côté. Décidant de se rabibocher pour éduquer cette môme aux traits familiers. Mais à quel frais ? Et pour quelle durée ?2 ☾ Les années ont passé. Les souvenirs se sont formés. Petit ange déchu bien trop perdu face à cette étendue. Elle était jolie Pansy, mais elle n’avait aucune idée de la folie de cette vie. De cette anarchie, de ce besoin de suprématie. Monde de travers dirigés par des hommes à l’envers. Elle rêvait des hautes lumières, des étoiles en désaccord dans ce ciel aurore. Frêle rêveuse qui ne voyait pas la laideur ni l’horreur de la rancoeur de ses parents. Ils se déchiraient alors que ses paupières se fermaient, parfois elle entendait les objets valsés dans ce taudis qui leur servait de foyer. Mais elle était jeune la poupée, ternie dans son cocon sécurisé, dans ses draps repliés. Cachée de toute l’atrocité d’un couple défait, qui se nourrissait des injures de leurs parjures.  3 ☾ Et il est parti ce père démuni loin de sa gamine ahurie lors d’une nuit. Ne laissant rien, rien que les chagrins entre les mains de celle ci. Elle a compris alors Pansy ce qu’était la vie. La vie était cruelle, la vie était injuste. La vie n’avait rien d’une poésie. Et elle, elle n’était pas une histoire vermeille, elle n’était qu’un chapitre au chiffre aléatoire, qu’on fermait une fois les mots passés, oubliés. Rien de plus, rien de moins. Et la rancune et l’amertume. La colère d’une poupée qui ne comprenait pas comment elle avait pu arriver là. Elle lui en voulu à cette mère distordue. Elle lui en voulu au point de la mettre à bout. Car elle était jeune et que l’incohérence rythmait avec sa violence. Elle voulait juste comprendre… Comprendre pourquoi ? Mais les réponses n’ont jamais trouvées de logique, étant plutôt ironiques. Cette mère étant amère. 4 ☾ Et Pansy elle a grandi. Elle a muri. Trouvant dans sa scolarité, un moyen d’exorciser toute cette haine entremêlée. Elle se perdait dans les bouquins, préférant aux paroles, les écrits. Car les autres lui faisaient peur. Tous ces visages étrangers qui la dévisageaient. Tous ces regards juxtaposées sur sa carcasse éparpillée. Elle les fuyait et ils la laissaient en paix, préférant se préoccuper des gamines qui s’élevaient avec leurs notes démesurées.  5 ☾ Puis à sa majorité elle a voulu s’échapper de ce quotidien de morosité. Juste s’échapper de ce visage rancunier, que la clope et l’alcool avait marqué avec les années. Cette mère qui ne lui avait jamais vraiment pardonné ce comportement d’insubordonnée. Elle s’est mise à travailler, pour simplement fuir ce continent, chercher désespérément les restes de son foyer, l’autre moitié qui avait fuit à la première difficulté. Elle s’est acharnée pendant deux années, à simplement trimer dans des jobs mal payés, à essayer d’économiser pour s’offrir un ticket vers sa liberté. Et après ce temps, elle a réussi à s’envoler loin de sa terre natale, pour trouver ce paternel bancal. 6 ☾ Et elle l’a trouvé Pansy après une recherche infinie. Elle l’a retrouvée avec sa mine rabougrie, qui regardait cette étrangère avec cet air abruti. Il n’a pas compris, pourquoi elle était ici? Elle sa petite fille au regard brillant de constellations en collision. Il est resté con, et pourtant il l’a accueilli, car elle était là et qu’elle avait besoin de lui. Et peut être qu’au fond de lui, il en avait envie aussi. Elle avait changé Pansy, elle était tellement jolie. Elle avait tellement grandi. Il rattrapa le temps perdu cet homme, cherchant à savoir qui elle était, ce qu’elle désirait. Il lui offrit un appart dans le quartier nord, comme pour se racheter, puis il lui a trouvé un boulot à la clé à défaut de pouvoir lui offrir des études bien cadrées. Un pauvre job de serveuse dans un bar miteux. Mais elle s’en foutait Pansy, car tout ce qu’elle désirait, c’était retrouvé ce gars ancré dans ses souvenirs, dans ce passé mitigé. Alors elle accepta tout ce qu’il pouvait lui offrir, ne cherchant qu’à lui faire plaisir. 7 ☾ Puis les années se sont écoulées, les liens renforcés. Tout semblait parfait même la morosité. Elle gagnait quelques billets assez pour persister, pas assez pour se réconforter dans un confort particulier. Elle vivait dans une banalité insignifiante, ne cherchant pas d’artifices dans cette vie sans vices. Ne s’intéressant ni à la volupté, ni à la supériorité. Elle était bien sur cette île, elle profitait de chaque instant sans songer au temps passant. Mais la vie n’est pas ainsi, n’est ce pas Pansy ? Rappelles toi la vie est cruelle et injuste. Et ta vie n'a rien d'une poésie. 8 ☾ Elle travaillait ce soir là entre les ivrognes et les âmes en rognes. Elle voguait entre les tables pour satisfaire les désirs délabrés, les besoins d’oublier en quelques verres alcoolisés. Puis elle est partie fumer, juste quelques minutes… Le temps à son tour de se reposer entre la cohue des perdus. Et elle s’était trouvée au mauvais moment au mauvais endroit, mais le hasard n’était pas à blâmer dans toute cette vérité. Elle s’était juste réveillée avec des trous dans son crâne bouillonnant, avec cette amnésie, avec un handicap permanent et oppressant. A cause de ce gars, ce pauvre prêcheur qui cherchait à s’épargner la douleur d’une fourberie, d’une tromperie. Buvant pour oublier l’horreur de cette relation condamnée, de ces courbes féminines, de ce rictus angélique, juste paumé, juste enfermé dans un piège entier. La réalité sous les effluves alcoolisées lui semblant bien faussé, il avait vrillé. Se renfermant dans la folie plutôt que le déni. La poupée de porcelaine était juste là, brebis égarée, livrée à son sort, dans un cauchemar délabré. Et l’ébriété toujours endiablée qui rongeait peu à peu la rationalité. Une confusion puis l’effusion. Ce n’était qu’un homme à terre qui la prenait pour une autre beauté anisée et elle l’avait stoppé tandis qu’il se rompait à ses pieds. Geste simple pour préserver une fierté, mais qui avait réveillé une monstruosité bien plus agitée. Une bête assoiffée d’une vengeance ensanglantée. Attrapée puis retournée, il l’avait pillé le brun de cette bouteille brisée pour ne plus en faire un éclat. Un fracas de verre. Une cicatrise entière. Sur sa gorge coupée de travers. La saignant pour couper son souffle béant. La laissant pour morte dans cette ruelle. 9 ☾Sauf qu'elle n'est pas morte Pansy, non elle s'en est sortie avec cette amnésie. Ce vide, ce néant. Ce trou béant qui lui empêche de se rappeler de ses antécédents. Elle ne se rappelle plus Pansy, elle est juste dans le déni. Et ces gens qui la regardaient étrangement. Ceux qui se prenaient pour des parents. Ils n’étaient plus que des visages étrangers, creusés par une mélancolique anxiété. Elle était terrifiée Pansy par tous ce qui l’entourait. Chaque personne qui se targuait d’être son ami, chaque souvenir qu’on tentait de lui ancrer dans sa tête trouée. Elle se renfermait, elle refusait de les écouter, ils voulaient simplement la berner pour l’abuser. Elle s’est bousillée toute seule la poupée, en restant en retrait.10 ☾ Suite au trauma, elle n'est que dégâts. Un dommage collatéral qui se trouve bien las. Absente et béante. Pillée de certaines bribes de son passé, elle se moque de la vérité pour se faire tarée. C'est une amnésique avec un rictus angélique, une pureté qui ne sait jamais vraiment qui elle est. Enfin bien sur qu'elle le sait mais n’est ce pas plus amusant de jouer les idiotes et de se faire passer pour une autre poupée. Pour simplement faire vivre ce mystère entier. Car Pansy elle aime les masques, chacun jour une nouvelle opportunité pour se déguiser derrière une nouvelle identité. Chaque jour un nouvel éveil pour se faire cruelle. Chaque levée pour faire croire à une folie, alors qu'elle n'est qu'une fragile tragédie.  

derrière l'écran
toi, là

pseudo/prénom ☾ black madness mais pour les intimes c'est Fanny  :blbl:  présence ☾ Everyday, everynight. t'aimes quoi toi dans la vie ? ☾ Alors beaucoup beaucoup beaucoup de choses. Les concerts, la musique, le cinéma, écrire, les animaux, mes potes (non sans blague) la mifa... bon je m'arrête là    découvert le forum grâce à ☾ ma foutue motivation de découvrir des pépites  :omg: . je pense que ☾ c'est beau et ça sent bon et j'hyperventile d'avance  :icant: . un dernier mot ? ☾ je vous love les gueux  :wee: .


Dernière édition par Pansy Amadeí le Lun 8 Mai - 3:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

We are in trouble

pseudo : Mø Insane
avatar : Melanie Queen
crédits : Mø Insane
messages : 16
venue : 06/05/2017

quartier habité : Galaxie du Crabe, la plage qui fait frissoner


scoumoune : 27


MessageSujet: Re: On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )   Lun 8 Mai - 1:00

PREMIÈRE PTN :ole:

Osef que j'sois pas validée, j'ai la first place dans ton coeur :wee:
Tes mots c'est la poésie, ta tête mon fantasme,
T'es parfaite ptn je te :bz: doucement :kokoro:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Shitty family

pseudo : kinjiki ☾
avatar : min yoongi.
crédits : hocus pocus laperf.
messages : 699
venue : 12/04/2017

quartier habité : toujours plus au nord, quartier populaire.


les autres : adam navarro.
scoumoune : 825
mésaventures : en cours /
(1) tetra / (1) ezekiel-sama / (1) maja / (1) dolorès / (1) manuele / (1) felice / (1) angello / (1) nino

terminés /
(1) otto


MessageSujet: Re: On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )   Lun 8 Mai - 1:04

PANTSUUUU. :omgg: :icant: :wee:
coucou, t'es bien bonne. :yo: :keekee:

_________________

grande finale ✰ devant qui ? pour combien de temps ? où y'a-t-il écrit contrat for ever ? à qui appartenons-nous ? je suis à toi, tu es à moi, je t'appartiens, tu m'appartiens, mais on est où là ? on est où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t13-bitch-say-what-andrea http://imdone.forumactif.com/t39-tweedle-dumb-andrea

avatar

Love ? Whatever

pseudo : Black Madness
avatar : Holland Roden
crédits : wolfgang / EXORDIUM
messages : 30
venue : 07/05/2017

quartier habité : Quartier nord, dans un taudis qui lui sert d'abris.


scoumoune : 53


MessageSujet: Re: On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )   Lun 8 Mai - 4:29

WIFOU < et heureusement que t'es la première :wee:
tu vas prendre la fessée pour moi ça me touche :blbl: évidemment que tu l'as :ole:
je peux tellement te retourner le compliment beauté :omgg:
oh avec douceur tu sais comment me charmer toi :wee:
je t'aime



ANDREA < :omg: :hi:
toi aussi t'es bonne :wee:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Love ? Whatever

pseudo : shalimar.
avatar : cillian fucking murphy.
crédits : kawaiinekoj(av) neondemon (sign).
messages : 596
venue : 24/04/2017

quartier habité : quartier nord, dans un appartement sous les toits à quelques pas du paradis en fermant les yeux.


les autres : alexis la geek sexy.
scoumoune : 39
mésaventures : andrea ( terminé ) léandre hakim luan raphaël luisa angello † dolores + mame.


MessageSujet: Re: On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )   Lun 8 Mai - 7:12

PANTSU MI AMOR. :wow:
(je lis après).
(il fallait que je te marque avant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t43-noir-desir-otto http://imdone.forumactif.com/t61-despair-hangover-ecstasy-otto

avatar

Shitty family

pseudo : kinjiki ☾
avatar : min yoongi.
crédits : hocus pocus laperf.
messages : 699
venue : 12/04/2017

quartier habité : toujours plus au nord, quartier populaire.


les autres : adam navarro.
scoumoune : 825
mésaventures : en cours /
(1) tetra / (1) ezekiel-sama / (1) maja / (1) dolorès / (1) manuele / (1) felice / (1) angello / (1) nino

terminés /
(1) otto


MessageSujet: Re: On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )   Lun 8 Mai - 14:09


tomber pour mieux se relever
validation dans les formes

PANTSU. :shook:
I WAS NOT READY
FOR LE SHIT.
:omgg: :rip:
ah putain, ce personnage dépote sa race, l'agression, le fait qu'elle ait survécu, je ptn. voilà. elle est trop cool, pis putain c'est quoi cette écriture de fifou - ça rime en plus ton texte, j'adore moi quand ça rime. :russe:


Bravo, bravo t'as géré ton coup et bon sang c'est que le début de tes aventures. Faut dire qu'à Porto-Vecchio y'en a des saloperies qui traînent - et faut pas croire, la poisse épargne personne, même pas ta souris qui traîne dans sa cage. Avant de te lancer, faudra faire deux-trois et arrête de serrer les fesses, c'est pas si chiant que ça - un peu, mais genre niveau 1 sur l'échelle de l'emmerditude. :blob:
☾ les recensements
☾ ta fiche de liens et de rps
☾ tes scénarios ou pré-liens
Et nous te remercions pour ton sens du sacrifice, que la chance soit avec toi. :fab: :wee: :yo:

_________________

grande finale ✰ devant qui ? pour combien de temps ? où y'a-t-il écrit contrat for ever ? à qui appartenons-nous ? je suis à toi, tu es à moi, je t'appartiens, tu m'appartiens, mais on est où là ? on est où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t13-bitch-say-what-andrea http://imdone.forumactif.com/t39-tweedle-dumb-andrea

avatar

Love ? Whatever

pseudo : Black Madness
avatar : Holland Roden
crédits : wolfgang / EXORDIUM
messages : 30
venue : 07/05/2017

quartier habité : Quartier nord, dans un taudis qui lui sert d'abris.


scoumoune : 53


MessageSujet: Re: On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )   Lun 8 Mai - 14:40

:icant: :icant: :icant: :icant: :icant: :icant: :icant: :icant: :icant: :icant: :icant:

darling you're killing me :blewd: tous ces compliments là vas y j'ai fait une hémorragie interne itout merci pour tous t'es trop chou et gosh je t'aime ah beh tu devrais m'aimer en générale alors :wee:

merci encore une fois pour cette validation extrême et je me bouge le fessier pour faire tout ça :welp:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Love ? Whatever

pseudo : ashtoons, alicia/lili
avatar : jenna louise coleman
crédits : kawaiinekoj (avatar)
messages : 376
venue : 12/04/2017

quartier habité : quartier sud, une petite maison avec jardin.


scoumoune : 582
mésaventures : antone × otto × maja × toi


MessageSujet: Re: On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )   Lun 8 Mai - 18:11

ooh, je n'ai même pas eu le temps de te dire bienvenue.
alors, BIENVENUUUUUUE.
n'hésite pas si besoin. :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

On a le rêve dans le cœur, le cauchemar dans les veines ( Pansy )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Cauchemar-Passage dans la forêt noire] Discussion
» Montagne des Koalaks
» Mon equipe : raimon legend japan
» Une Île dans le désert ?Une blonde dans le désert ?Des Momies ?[Ino, PNJ Général, Libre]
» POSEZ VOS QUESTIONS ICI!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chienne de vie :: 
l'oeil du cyclone
 :: face de ravage :: in
-