AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

My body is a crap

pseudo : spf
avatar : golshifteh farahani
crédits : rex corvus (juan de ma vida), loading.
messages : 16
venue : 07/05/2017

quartier habité : loading.
neon kid.

scoumoune : 29


MessageSujet: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Dim 7 Mai - 22:38


sappho sheikhi
- I'm so many different shades -

nom ☾ sheikhi. patronyme qui jure un peu sur ses terres natales grecques. les originaux du quartiers, les amoureux du récifs prénom ☾ sappho, (beau) caprice de sa mère, éternelle entichée de l'histoire de sa patrie. âge ☾ trente-trois ans. métier ☾ armée d'un polaroid flambant neuf, chipé à son père, elle cavalait le long de la côte, prenant les photos des touristes surpris ou d'un crabe égaré. des années plus tard, les études de photographies lui tendaient les bras. finalement, elle préféra faire parler les autres, se faisant dealeuse d'art ; galeriste reconvertie, complice. aujourd'hui, la demoiselle s'est faite paladin des petites gens en revêtant la casquette de porte-parole d'une association de migrants, défendant ses idéaux à bras le corps. origines ☾ cette envie de voyager qui bouillonne au creux de leurs veines : iraniennes du côté du père, réfugié en Europe après des études à paris, après des grecques du côté de la mère. à porto-vecchio depuis ☾ ulysses des temps modernes, sappho a traîné ses basques à droite et à gauche après son départ de grèce, sans jamais réellement se poser quelque part. cela fait sept ans qu'elle a lâcher ses valises dans la poussière de porto-vecchio. situation émotionnelle ☾ maquée à lui, à  l'évidence - ancien client, amant, puis comparse. orientation sexuelle ☾ bisexuelle, "cœur d'artichaut, une feuille pour tout le monde" comme se plaisait à dire maman. sappho, elle a un paquet d'amour à donner. situation financière ☾ elle est passée par toute les couleurs du pognon, les poches gavés de dollars, de yen, de (t)roubles, d'euros... vides aussi. à moitié pleines d'autre fois. avant de quitter le nid, elle jouissait d'une situation confortable. lorsqu'elle s'est fait la malle pour courir le monde, y avait les galères, les boulots misérables pour se payer son prochain ticket de car ou d'avions. maintenant, tout ces soucis se sont envolée, aisée, pourrai-t-elle dire. traits de caractère ☾ optimiste, plaisante, gaffeuse, intrépide, insolente, spontanée, tolérante, bagarreuse, solidaire, battante, rêveuse diurne. maintheme ☾ magenta, deqn sue. avatar ☾ golshifteh farahani.

karma
loi de mon univers

t'y crois ? ☾ elle y croit. un peu, chuchotait-t-elle en haussait les épaules. le Destin, la Fortune, le Karma, c'est cette grande bonne femme qu'elle ne veut pas vexer. un brin superstitieuse, la faute à mamie. l'ombre qui plane sur son épaule, une vielle compagne de voyage. Sappho, elle a pas tout à fait la tête sur les épaules. C'est comme ça. La logique, ça valait mieux que cette peur de l'inconnu, agglutiné chez cette présence sans nom, humanisée. Cette manie fait partie de ces vestiges de l'enfance, des terreurs envers les bouilles pas communes et les méchants de dessins animés. Aujourd'hui, ces petites manies subsistent encore. Mais au fond, elle se prend pas la tête. Sa situation (du côté de l'argent et des amours) n'a jamais été critique au point de la balancer au fond du gouffre. Éternelle optimiste, elle préfère voir les choses du bon côté.
échelle des emmerdes ☾ sappho, la poisse, se surnommait-t-elle, dotée d'une fantastique énergique et d'un corps qui suivait pas toujours. asthme, souffle au cœur. puis, les petits et gros bobos pour la gosse aventurière. une santé qui merdait un peu trop souvent résultant en une enfance  parsemée de séjours au fond d'un lit d'hôpital à ruminer sur ses cafouillages corporels. adulte, les choses se sont améliorer. Un peu. Il n'y a rien de bien grave après tout, juste quelques petits soucis mais rien qui ne peut être résolut avec une trousse à pharmacie bien garnie. non. ce qui reste c'est cette méchante tendance à la maladresse, à s'attirer bleus et bosses à la pelle. un jour c'est un coin de porte, une autre c'est un lego qui traînait par là (on ne sait trop comment) et une autre fois, un coup de marteau sur le pouce.
groupe ☾ ouvr'parapluie.


Dernière édition par Sappho Sheikhi le Dim 21 Mai - 22:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

My body is a crap

pseudo : spf
avatar : golshifteh farahani
crédits : rex corvus (juan de ma vida), loading.
messages : 16
venue : 07/05/2017

quartier habité : loading.
neon kid.

scoumoune : 29


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Dim 7 Mai - 22:38

où va le monde
where do we belong ?

premier cliché. il est tout flou et (un peu) dégueulasse. mais c'est son premier alors c'est pas trop grave. elle a sept ans et vient à peine de troquer son appareil photo en plastoc - diaporama jaunies d'athènes incluses - pour le polaroid de papa. alors évidemment y a de l'excitation, les tremblements de la première fois. clic clac. la bestiole fait un bruit un peu chelou et elle sursaute, manquant de faire tomber l'appareil. Grurg, zouips. La machine dégueule son petit carré de plastique. Soigneusement, la gamine l'en arrache, soulevant son trésor entre le pouce et l'index. Quelques instants passent et l'image s'affiche. Bien entendu, c'est pas parfait, mais c'est la sienne : sa première photo. Portrait de famille. L’appellerait-t-elle tout simplement. Dessus y a papa et maman, le premier déposant un timide baiser sur la joue de la seconde. En fond, le vieux mur du jardin, dévoré par le lierre et l'ombre furtive du vieux matou qui traîne chez les Sheikhi.     

deuxième cliché. il s'est paumé dans la masse des photos prises lors de soirées d'été. elle a patienté deux semaines, trépignant pour que son père aient porté la précieuse pellicule au labo photo. lorsqu'elle tint enfin le petit paquet entre ses mains, la gosse n'en pouvait plus. elle feuilleta, mettant tel ou tel cliché de côté, une moue boudeuse pour la mal cadrée, un froncement de sourcils face à la mauvaise prise de vue. puis vint le trésor. la scène est toute simple ; une femme, simple anonyme, au bras d'un homme. derrière eux un petit chien. derrière eux, la mer, étendue de saphir, miroitant au lointain. la lumière a effleuré l'objectif au moment même où la photo fut prise. ce sont deux gouttes d'eau dans l'océan de touristes qui piétinent la poussière de la côte. « j'peux prendre votre photo, m'dame ? » La requête amuse et intrigue - elle se heurte à quelques refus polis parfois, mais le promeneur moyen accepte. Commence ainsi la folle chasse aux trésors, à ces visages dérobés aux vagabonds qui frôlent - le temps d'un été - les terres grecques de sappho.

troisième cliché. cette envie l'avait farouchement prise au cœur. stupéfaite, elle avait fait face à ces rêves, ces toiles maculés de bleus et de dorés, modeste exposition dans le hall de son lycée. la majorité des passants - élèves et professeurs - ignorent les œuvres qui paressent au regard. sappho est restée là, hagarde, détaillant chaque coup de pinceau, chaque imperfection laissée là par l'artiste. C'est étrange. Elle a l'impression que les images bavardent avec elle, lui communique un sens dissimulé derrière les couches de peintures. Soulevant son appareil flambant neuf, l'adolescente mitraille les toiles. Les photographies seront imprimés sur du papier glacé, soigneusement rangé dans son port-folio. Les voilà ses derniers souvenirs de l'école avant de mettre les voiles vers la capitale. Peut-être qu'il s'agit de ses derniers clichés pris pour le plaisir. Après tout, Sappho veut en faire son boulot. Elle se promet que non, balayant cette crainte d'un petit geste de la main.

quatrième cliché. au revoir papa, au revoir maman, au revoir grèce. Le strict minimum balancé dans ses valises, Sappho était partie. Ce n'était pas pour échapper à son existence ici ; c'était dans le but d'aller chercher autre chose, de confronter ces voyages intérieures, ses rêves littéraires, à la tragique réalité. Les voyages étaient simples, les origines d'une quête intérieure sans cesse pourchassée. elle a chopé cette vocation, parce que figé la vérité s'est révélé l'évidence même. Puis vint le jour où elle se trouva projeter dans un tout autre monde. C'était à travers un contact de l'école qu'elle décrocha un contrat comme reporter de guerre. Les briefings avaient parut interminables. Deux mois plus tard, elle était bazardé sur le terrain. Crainte, peur, pitié, envie de fuir, envie d'aider, impuissance... Sappho était étouffé par ces incessantes vagues d'émotions. Puis vint ce portrait - nouveau portrait de famille, des réfugiés de guerre croisés au détour d'un campement. Timidement, si loin des clichés de touristes des temps passées, elle leur avait demandé l'autorisation de les prendre en photo. L'image était simple, soulagement et craintes sur leurs visages. Quelque chose naquit en elle... ou peut-être cela avait toujours été là : envie d'aider, envie de parler, de crier au monde, de montrer au monde les atrocités... et l'espoir.

cinquième cliché. avec soin, Sappho avait déposé la boîte dans la mer. Rivée sur le sol sablonneux, il y avait normalement peu de chance qu'elle s'enfuit au large. La technique était audacieuse, s'inspirant d'un artiste photographe argentin. Les mains tremblantes, la jeune femme avait développé les pellicules rongées par l'eau salée. Les clichés étaient sortis déteints ; étranges, comme travaillés par les éléments. Le cliché qui lui avait le plus plus était banal : le bord de mer. Mais les couleurs qui bavaient sur la photo l'avait fasciné. C'était son chez soi - la Grèce - aperçue une dernier fois avant un nouveau départ.

sixième cliché. il lui rappelle la canicule de cet été-là et le claquement de ses sandales sur les pavés de ce petit village corse. Sac à dos balancé sur l'épaule, lunettes de soleil rivées sur le nez, Sappho avait atterrit sur l'île de beauté avec moult pérégrinations. Elle avait pris comme initiative de sillonner la région, son appareil à la main -
histoire de se familiariser avec les lieux. L'endroit l'avait charmé. Il y avait dans ces paysages l'étrange familiarité du chez soi quitté quelques années auparavant. Penchée sur les cartes postales envoyées par ses parents, elle tentait de percevoir les images de son enfance, s'imprégnant la rétine sur ce soleil envahissant qui jetait sa lumière sur les falaises bordant la méditerranée. La sueur perlait sur son front et sa gorge était sèche. Ses pas avaient fini par la mener au bord de l'eau tandis qu'une vieille femme tenait une ligne s'enfonçant vers les abysses. Sur une impulsion, elle lui avait demandé l'autorisation de faire son portrait - butant sur les mots avec son français trop scolaire. La vieille avait ris avant d'accepter. Sappho repartait un mois plus tard, la tête pleine de souvenirs et quatre pellicules pleines. Elle ne lâcha pas la corse cependant, atterrissant à Porto Vecchio le lendemain de son départ du village.

septième cliché. « prêts ? » elle enclencha le retardateur avant de filer auprès de la petite troupe. CHEESE. Braillement provoquant l'hilarité générale. La photo serait sublime, naturelle, Sappho en était persuadé. Mais dans la petite galerie qui se trouvait derrière eux,
ce n'était pas ses clichés que l'on exposerait. Non, non. Avec l'encouragement de connaissances amicales (anciennes et nouvelles), la jeune femme s'était lancée dans une nouvelle aventure. Au fond de ses valises, elle avait retrouvé les photographies de ces œuvres, de ces reflets fascinés d'êtres. L'idée avait germé au creux de son esprit et quelques mois plus tard la galerie ouvrait. L'inauguration était vite arrivée ; intime, entre amis artistes ou profanes, s'achevant sur la prise de la fameuse photographie, destinée à trôner au dessus de son petit bureau et marquant le début d'une nouvelle ère.  

huitième cliché. « pardonnez-moi, c'est la tradition » elle tapote impatiemment du pied. ce n'est pas ce cliché là qui lui importe. Le traditionnel portrait des artistes qui viennent investir sa galerie. Il est simple, elle l'apprécie bien entendu - rangé derrière le comptoir, simple souvenir du passage d'un peintre dans sa boutique. Non ce n'est pas cette photo qui lui importe, enfermée dans ce cadre en verre. Son neuvième cliché a été pris sur le vif, au saut du lit. C'était leur troisième nuit ensemble et elle s'était sentie obligée d'immortalisé sa tignasse en pagaille. Elle se sentait comme un petit épervier voyeur, perchée juste au dessus de lui. Il avait manqué de la faire basculer - par jeu - alors qu'elle pressait le bouton. Clic. La photo était un peu floue, mal cadrée mais qu'importait. Au fond des tripes, Sappho savait qu'elle marquait le début d'une nouvelle, étrange et exaltante aventure.

neuvième cliché. « excusez-moi ? » clouée au sol. Cloués au sol même. Alors que l'exacerbation se lisait sur les visages, Sappho avait écouté l'annonce de l'arrête d'urgence sans vraiment broncher. Il y avait peut-être un soupçon d'inquiétude dans son regard. Penchée vers son voisin, elle attendait les secours. Alors qu'elle descendait les escaliers pour rejoindre le petit aeroport où elle était désormais destinée à passer la nuit, Sappho aperçu l'homme. L'autre homme. Celui qui était venu à la rescousse du passage situé sur le siège à côté d'elle. Rivée sur le siège en plastique où elle patienta toute la nuit durant, la photographe finie par papoter, alignant questions, anecdotes, récits, histoire de passer le temps. Il l'intriguait aussi. C'est peut-être pour cette raison qu'elle finit par lui glisser sa carte, un sourire s'esquissant sur ses lèvres. « excusez-moi ? » Sortant son appareil photo, elle demanda l'autorisation de prendre son portrait. C'était toute une scène, tout un souvenir : lui, Alucard, cette nouvelle rencontre, cet aeroport en fond, et les lumières d'istandbul au loin.

dixième cliché. ce truc, c'est pas trop son genre. bien sur, ça l'amuse de fureter dans les photos online des copains, d'observer ces mises en scène du quotidien, ces instants furtifs partagés sur la toile Mais, Sappho, ça l’intéresse pas le selfie, l'autoportrait direct n'a jamais véritablement piqué son intérêt. Mais aujourd'hui, elle se prête au jeu. Rentrée en grêce pour quelques jours à peine, la décision la prend soudainement, lors d'une réunion familiale et amicale. D'un geste de la main, elle invite maman, puis papa. La vieille tante ronchonne aussi, son petit frère, et  la cousine timide. On s'entasse dans le cadre de l'appareil. Y a la famille, les vieux amis, toute sa famille en Grèce. Personne de Corse si ce n'est en pensée et dans l'album photo, celui de ces si nombreux clichés, pierres de son existence, qui ne la quitte jamais. Elle redresse la tête avant d'appuyer sur le détonateur et s'empresse de rejoindre la scène. Les selfies, ce n'est certainement pas pour elle. Derrière un portrait si simple, il n'y a que l'apparence - et rien de plus. C'est lui, c'est elle, ce sont eux que Sappho veut sur ses photographies. Un sourire resplendissant frappé sur le visage, elle cille à peine lorsque l'appareil crache son flash.  

derrière l'écran
toi, là

pseudo/prénom ☾ spf, nono pour les intimes présence ☾ passage tout les jours et je rp au moins une fois par semaine. t'aimes quoi toi dans la vie ? ☾ les pates, les pateees. (et les gros délires) découvert le forum grâce à ☾ grâce à loup-âne. je pense que ☾ je vous aime déjà. un dernier mot ? ☾ Supercalifragilisticexpialidocious.


Dernière édition par Sappho Sheikhi le Dim 21 Mai - 22:20, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Shitty family

pseudo : kinjiki ☾
avatar : min yoongi.
crédits : hocus pocus laperf.
messages : 699
venue : 12/04/2017

quartier habité : toujours plus au nord, quartier populaire.


les autres : adam navarro.
scoumoune : 825
mésaventures : en cours /
(1) tetra / (1) ezekiel-sama / (1) maja / (1) dolorès / (1) manuele / (1) felice / (1) angello / (1) nino

terminés /
(1) otto


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Dim 7 Mai - 22:47

PUTAIN.
SONG OF THE SEA SUR TA FICHE.
MEUF.
I CANT.
:shook: :icant: :omgg:
ADIEU JE TE DIS BONJOUR APRES.
DES QUE JE SERAIS REMISE.
:neuh:

_________________

grande finale ✰ devant qui ? pour combien de temps ? où y'a-t-il écrit contrat for ever ? à qui appartenons-nous ? je suis à toi, tu es à moi, je t'appartiens, tu m'appartiens, mais on est où là ? on est où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t13-bitch-say-what-andrea http://imdone.forumactif.com/t39-tweedle-dumb-andrea

avatar

My body is a crap

pseudo : djesus getnaked. swann.
avatar : ben fucking mendelsohn.
crédits : kinjiki. anaëlle. tumblr. lost river.
messages : 728
venue : 25/04/2017

quartier habité : loft new-yorkais dans l'ouest. ou au bar du hit me daddy. toutefois tu squattes un peu partout et nulle part à la fois.


bénédiction : t'es tombé dans une concession fraîchement creusée, alors que tu arpentais un cimetière la nuit. on ne dira pas ce que tu voulais y faire.
scoumoune : 548
mésaventures : ezekieljuandolorèsottoraphaëlluciojadeloumamehaninoaalucard ☾ chiara ☾ hit me daddy ☾ non pas toi because j'ai vraiment plus de place ☾ fermé pour le moment.

terminés

lou

abandonnés

isaacmaxime

(MDRRRR j'ai trop de rps jomeurs help.)


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Dim 7 Mai - 23:07

tu sens bon le sable chaud et le sel des vagues de la mer qui viennent s'écraser sur les plages de porto-vecchio :omg: .

ben tu sais quoi ? je n'ai aucun regret à être le sheitan. bien bien heureux que tu ais craqué.
puis si tu peux satisfaire le petit cœur tendre de juan ce n'est que du pur bonus :omg: .
donc.
super choix de scénario. sincèrement tu n'aurais pas pu avoir meilleur coup de cœur .

t'es belle en métisse comme ça.
ton début de fiche est plus que parfait. bon c'est pas à moi d'en juger mais j'adore le personnage et ta plume - mais ça tu le sais déjà aussi -.

bref.
t'es belle.
et je t'aime d'amour et d'eau fraiche :omg: .

tmtc on va finir par se le faire notre rp :purr: .

ah oui.
bienvenue - oups - :kokoro: .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t92-tu-as-un-cul-plus-rafraichissant-qu-une-pasteque-en-ete-little-luan http://imdone.forumactif.com/t109-tear-my-yellow-dress-little-luan

avatar

Love ? Whatever

pseudo : shalimar.
avatar : cillian fucking murphy.
crédits : kawaiinekoj(av) neondemon (sign).
messages : 594
venue : 24/04/2017

quartier habité : quartier nord, dans un appartement sous les toits à quelques pas du paradis en fermant les yeux.


les autres : alexis la geek sexy.
scoumoune : 37
mésaventures : andrea ( terminé ) léandre hakim luan raphaël luisa angello † dolores + mame.


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Dim 7 Mai - 23:10

la fameuse sapho, eh beh, que c'est beau tout ça. que t'es belle. :hue:
je vais très sauvagement stalk tes rps je sens. welcome officiellement belle demoiselle. :perv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t43-noir-desir-otto http://imdone.forumactif.com/t61-despair-hangover-ecstasy-otto

avatar

Money, money, nope

pseudo : rex corvus (maïlys)
avatar : the internet's bf, oscar isaac
crédits : morsmordre (i) sheepirl (s)
messages : 236
venue : 24/04/2017

quartier habité : quartier est, dans un ancien entrepôt aménagé en loft. spacieux, lumineux et à deux pas de son atelier.


scoumoune : 415
mésaventures : luanalucardlibresappho & alucard ✎ open


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Dim 7 Mai - 23:29

JE PROMETS QUE JE NE VAIS PAS FAIRE LA FANGIRL ET QUE JE SAIS ME TENIR

OU PAS

ALUCARD ET JUAN BE LIKE 




BON. TU LE SAIS DÉJÀ. JE TE L'AI DIT SUR LA CB ET EN MP MAIS OH MON DIEU QUE JE SUIS CONTENTE DE VOIR UNE SAPPHO ICI. PUIS PUIS PUIS TU M'AS L'AIR VRAIMENT PARFAITE ET TU T'ES TOUT DE SUITE APPROPRIÉE LE PERSONNAGE ET C'EST GÉNIAL PARCE QUE CA VEUT DIRE QUE T’ADHÈRES ET ET ET- OLALA. petit instant reprise de souffle. on se calme. on inspire. on expire. tout ça. :icant: :icant:


J'adore le fait qu'elle soit intéressée par la photographie et sa maladresse. C'est vraiment un personnage qui, entre tes mains, va envoyer du pâté. J'ai hâte que tu la joues, j'adhère vraiment à ce que tu as écrit pour l'instant. C'EST FLAWLESS. PUIS T’ÉCRIS SUPERBEMENT BIEN. :neuh:
PUIS LA MUSIQUE.
PUIS PUIS PUIS TON GIF DE TGD LÀ. 
VRAIMENT PARFAITE
APPROUVÉE PAR LA FAMILLE 

BIENVENUE ICI FEMME DE MA VIE  :blurg: :blurg: :blurg:
ps: faudra confier le mystère du lego à des experts  :was: c'était une tentative d'assassinat à mon humble avis et je ne pardonnerai point un tel affront
ps²: luan. m e r c i
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t64-le-virtuose-pas-tres-vertueux-juan http://imdone.forumactif.com/t95-les-miserables-juan

avatar

Shitty family

pseudo : solosand
avatar : Raphaël Personnaz
crédits : rex corvus
messages : 49
venue : 28/04/2017

quartier habité : sud, un loft avec vue sur la mer.


scoumoune : 158
mésaventures : THEME SONGS

Thomas Newman Night Journey
Red Hot Chili Pepper Dark Necessities
Years and Years Foundation
Of mend and monsters Human
Elliot Moss Slip

EN COURS (1/5)

L U C I O - I
J U A N - I
V I O L A - I
L U C I E N - I
A N G E L O - I
J U A N & S A P P H O - I




MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Lun 8 Mai - 0:13

Je suis si si si si si si si si si si SI heureuse d'avoir une sappho sur le forum tu peux MEME PAS imaginer comme j'ai hate de jouer le lien qui les unit tous les trois avec juan fin etidl:ofnjkgkdfn :kokoro:

et puis ...
et puis t'écris si bien, c'est tout doux, tout naturel, ça correspond parfaitement à l'image que je me faisais avec Juan (j'imagine) de Sappho (même si je suis arrivée en cours de route Arrow )
fin vraiment jsuis trop
trop
trop
trop
contente genre vraiment ça va être trop bien je crois qu'on va faire un joli trouple :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril:

jsuis vraiment trop contente :kokoro: :kokoro: :kokoro: :leuv:

et puis t'es trop belle aussi
jsuis trop contente que tu gardes golshifteh getdfngodlfkn :kokoro:

jsuis à court de mots mais jsuis trop trop trop heureuse :kokoro:

BIENVENUE HEIN D AILLEURS What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Love ? Whatever

pseudo : kawaiinekoj.
avatar : aboah.
crédits : miserunt.
messages : 94
venue : 02/05/2017



bénédiction : gros malaise oui. vilainerie labiale qui se profile à l'horizon. si quelqu'un peut obtenir une petite réduction chez le doc pour toi, ce serait grandement apprécié.
scoumoune : 202
mésaventures : entrain de boire une bière avec wolf. sur le point de travailler pour nuage. big sis à l'écoute pour matéo. prête à se faire engueuler par lésia.
ON EST CHILL. (/!\EN RALENTISSEMENT PNDNT JUIN)


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Lun 8 Mai - 12:37

ce scénario oh lord.
j'débiel devant tant d'beauté, perso comme avatar comme plume comme - hé fuck.
bienvenue rose des sables I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t233-50-nuances-plus-merdiques http://imdone.forumactif.com/t262-coeur-a-prendre-recherche-corps-epris#3187

avatar

Love ? Whatever

pseudo : ashtoons, alicia/lili
avatar : jenna louise coleman
crédits : kawaiinekoj (avatar)
messages : 373
venue : 12/04/2017

quartier habité : quartier sud, une petite maison avec jardin.


scoumoune : 580
mésaventures : antone × otto × maja × toi


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Lun 8 Mai - 18:05

t'es belle. t'as fait un choix de fou.
bref.
BIENVENUE.
n'hésite pas si besoin. :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Shitty family

pseudo : aeternalis, anna
avatar : cricri waltz
crédits : shaktibooty
messages : 244
venue : 24/04/2017

quartier habité : le nord, dans un petit appart pleins de cactus qui sent trop fort le café.


scoumoune : 352
mésaventures : alucard - manuele - luan - andycandy en réserve


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Lun 8 Mai - 20:09

je te l'ai déjà dit il me semble, mais, DAMN CE QUE T'ES UNE PERLE DE DOUCEUR SAPPHO :bril: :blbl:
excellent choix de scénario, et encore une fois bienvenue parmi nous ma belle :eze:

_________________

et en une fraction de seconde, tout s'écroule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t53-lulu-une-sieste-et-apres-je-dors http://imdone.forumactif.com/t129-lulu-le-terreau-des-reves-a-venir

avatar

Love ? Whatever

pseudo : Black Madness
avatar : Holland Roden
crédits : wolfgang / EXORDIUM
messages : 30
venue : 07/05/2017

quartier habité : Quartier nord, dans un taudis qui lui sert d'abris.


scoumoune : 53


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Mar 9 Mai - 22:56

SECONDE WIFOU :chou: :chou: :chou: :chou:
tu sais que t'es belle et que tu sens bon avec ta plume trop parfaite là :bril:
bon je te souhaite pas la bienvenue parce qu'on est arrivé en même temps mais gros love sur ta face :leuv: :leuv: :leuv: :leuv: :leuv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Money, money, nope

pseudo : croco.
avatar : amandla stenberg.
crédits : prométhée.
messages : 71
venue : 29/04/2017

quartier habité : sud de la ville, porte numéro dix-huit.


bénédiction : en rentrant chez elle, elle se retrouve les pieds dans l'eau. Jolie fuite d'eau dans la cuisine et beau dégât des eaux.
scoumoune : 121
mésaventures : ninoluan


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Jeu 11 Mai - 18:03

aon mais le choix de scénario de fou, je plussoie tellement :omfg:
en plus t'as une jolie plume, c'est fou :omg:
et juan nous a trouvé une idée de lien, faudra qu'on en parle parce que ça peut tout déchirer sérieux :fire:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t186-oublier-le-vent-ephemere-hani

avatar

My body is a crap

pseudo : djesus getnaked. swann.
avatar : ben fucking mendelsohn.
crédits : kinjiki. anaëlle. tumblr. lost river.
messages : 728
venue : 25/04/2017

quartier habité : loft new-yorkais dans l'ouest. ou au bar du hit me daddy. toutefois tu squattes un peu partout et nulle part à la fois.


bénédiction : t'es tombé dans une concession fraîchement creusée, alors que tu arpentais un cimetière la nuit. on ne dira pas ce que tu voulais y faire.
scoumoune : 548
mésaventures : ezekieljuandolorèsottoraphaëlluciojadeloumamehaninoaalucard ☾ chiara ☾ hit me daddy ☾ non pas toi because j'ai vraiment plus de place ☾ fermé pour le moment.

terminés

lou

abandonnés

isaacmaxime

(MDRRRR j'ai trop de rps jomeurs help.)


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Jeu 11 Mai - 18:05

@Sappho Sheikhi a écrit:
présence ☾ passage tout les jours et je rp au moins une fois par semaine. découvert le forum grâce à ☾ grâce à loup-âne.
MAIS :mdr: :mdr: :mdr: .
JE PEUX ME FOUTRE DE TA TRONCHE STP ? (tmtc de quoi je parle, s'pas ?)
et loup-âne t'emmerde cordialement :fuck: .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t92-tu-as-un-cul-plus-rafraichissant-qu-une-pasteque-en-ete-little-luan http://imdone.forumactif.com/t109-tear-my-yellow-dress-little-luan

avatar

Shitty family

pseudo : aeternalis, anna
avatar : cricri waltz
crédits : shaktibooty
messages : 244
venue : 24/04/2017

quartier habité : le nord, dans un petit appart pleins de cactus qui sent trop fort le café.


scoumoune : 352
mésaventures : alucard - manuele - luan - andycandy en réserve


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Dim 14 Mai - 13:37

Salut Sappholle :blbl: il te reste une semaine pour terminer ta fiche, n'hésite pas à nous contacter au besoin

_________________

et en une fraction de seconde, tout s'écroule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t53-lulu-une-sieste-et-apres-je-dors http://imdone.forumactif.com/t129-lulu-le-terreau-des-reves-a-venir

avatar

Shitty family

pseudo : aeternalis, anna
avatar : cricri waltz
crédits : shaktibooty
messages : 244
venue : 24/04/2017

quartier habité : le nord, dans un petit appart pleins de cactus qui sent trop fort le café.


scoumoune : 352
mésaventures : alucard - manuele - luan - andycandy en réserve


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Sam 20 Mai - 8:58

Coucou Sappho, tu as encore jusqu'à demain pour finir ta fiche :bril:

_________________

et en une fraction de seconde, tout s'écroule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t53-lulu-une-sieste-et-apres-je-dors http://imdone.forumactif.com/t129-lulu-le-terreau-des-reves-a-venir

avatar

Shitty family

pseudo : kinjiki ☾
avatar : min yoongi.
crédits : hocus pocus laperf.
messages : 699
venue : 12/04/2017

quartier habité : toujours plus au nord, quartier populaire.


les autres : adam navarro.
scoumoune : 825
mésaventures : en cours /
(1) tetra / (1) ezekiel-sama / (1) maja / (1) dolorès / (1) manuele / (1) felice / (1) angello / (1) nino

terminés /
(1) otto


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Dim 21 Mai - 19:52

délai accordé jusqu'au 24/05. :nino:

_________________

grande finale ✰ devant qui ? pour combien de temps ? où y'a-t-il écrit contrat for ever ? à qui appartenons-nous ? je suis à toi, tu es à moi, je t'appartiens, tu m'appartiens, mais on est où là ? on est où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t13-bitch-say-what-andrea http://imdone.forumactif.com/t39-tweedle-dumb-andrea

avatar

My body is a crap

pseudo : spf
avatar : golshifteh farahani
crédits : rex corvus (juan de ma vida), loading.
messages : 16
venue : 07/05/2017

quartier habité : loading.
neon kid.

scoumoune : 29


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Dim 21 Mai - 22:34

SERIEUX J'AVAIS PAS ENCORE REPONDU ? Bon... okay, c'est parti pour un méga message là les amis. :wait:

@Andrea Serra : Ouais nan mais j'étais tombée sur les images et j'me suis dis : je cherche pas plus longtemps boudiou, c'est parfait pour la Sappho. J't aimes pour l'avoir noter. :icant:


@Luan Wolf : Sheitan en personne, my my my. :wee: Non mais c'est toi que je remercie à fond vieux, pour m'avoir ramener ici ce forum c'est... c'est... ben c'est la vie, jpp. :neuh: Pis tout ces compliments quoi... i can't, i can't. Et pour le rp c'est juste obligé là, nous faut un lien cool aussi... on va y arriver.

@Otto Aloisi : Ouh ouh ouh que de compliments. :wee: Pis je vais me sentir épier moi comme ça. :bye:

@Juan Góngora : AMOUR. (oué je me permet déjà je suis désolée mais je dois exprimer mes sentiments à ton égard voilà. :neuh: ) ALORS ON EN REPARLZE MAINTENANT DE TON PERSONNAGE ET DE TON SCENARIO TROP PARFAIT. PUIS ALU' ET TOI VOUS Z'ÊTES TROP D'AMOUR J'EN PEUX DEJA PLUS MOI. :icant: *respire*

Bon on s'calme et on recommence.... déjà merci un max pour tout ces compliments, je sais plus où me mettre quoi. :omg: Mais la fiche de Sappho (malgré mon retard) c'est juste une histoire que j'ai adoré écrire (pis toi aussi tu aimes the get down, hein marry me darling).

ps : le mystère du lego va falloir le résoudre, un complot est à suspecter moi j'dis. Mais la protégera Juan hein j'espère.

@Alucard Morelli : TOI. GNI. GNI GNI. Non mais c'est comme pour Juan quoi je peux pas parvenir à faire des messages à la hauteur des votres avec trop d'amour dedans : i can't. J'ai tellement hâte de rp avec vous et de faire évoluer notre lien de folie quoi... parce que Alu'/Juan/Sappho'... ben avouons le ça va envoyer du rêve. DU RÊVE.

@Mame Diop : Boudiou, je te renvoie le compliment hein. Faudrait qu'on se popote un lien (j'exige, j'ai mes caprices. What a Face ) D'ailleurs, il me semble qu'on s'est déjà croisé quelque part nous, votre nom m'est familier. :unicorn:

@Luisa Santoni : Merci, merci, merci ! (Pis je tiens au dire au passage... Jenna quoi, luv you)

@Lucio Morelli : Nyaaaaa merci énormément mon Lulu t'es un coeur en sucre toué.

@Pansy Amadeí : Ma feeeeemmmmmmmme de cbey. :neuh: T'es trop belle et tu m'fais rougir avec ce message hein. :beuh:

@Hani Morales : Amanda, Amanda, Amanda... puis-je dire que tu es perfection ? Pour le lien, j'ai trop hâte d'en entendre parler. :purr:

@Luan Wolf : GENRE. C'EST AFFECTUEUX OKAY ? :beuh: (et oué j'ai compris. :chica: )

@Lucio Morelli et @Andrea Serra : C'est terminé ! J'ai juste à relire et je poste dans le sujet les amours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Money, money, nope

pseudo : rex corvus (maïlys)
avatar : the internet's bf, oscar isaac
crédits : morsmordre (i) sheepirl (s)
messages : 236
venue : 24/04/2017

quartier habité : quartier est, dans un ancien entrepôt aménagé en loft. spacieux, lumineux et à deux pas de son atelier.


scoumoune : 415
mésaventures : luanalucardlibresappho & alucard ✎ open


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Dim 21 Mai - 23:05

JE PASSE AVANT LES ADMINS COMME CA ILS ONT PAS À ME DEMANDER MON AVIS BOUUUH. 
trop efficace je suis.  :hi:

ça fait trop plaisir tout ce que tu me dis, ça motive de ouf, t'es une petite perle, solosand et moi on pouvait pas mieux tomber pour sappho sdfegrh. MERCI D'EXISTER. 

je viens de lire la partie histoire et polala j'adore comment t'as décidé de monter tout ça, l'idée de raconter des petits passages de sa vie à travers des clichés est super, puis c'est tellement bien raconté, trop de douceur dans ce que j'ai lu et dans cette femme. I love you j'ai absolument rien à redire, ton interprétation de sappho c'est l'amour, je lui fais PLEIN de bébés  :chica: :chica:
puis la photo dans le lit olala trop trop romantique je chiale j'veux une histoire d'amour comme ça irl  :was: :was:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imdone.forumactif.com/t64-le-virtuose-pas-tres-vertueux-juan http://imdone.forumactif.com/t95-les-miserables-juan

avatar

Love ? Whatever

pseudo : ashtoons, alicia/lili
avatar : jenna louise coleman
crédits : kawaiinekoj (avatar)
messages : 373
venue : 12/04/2017

quartier habité : quartier sud, une petite maison avec jardin.


scoumoune : 580
mésaventures : antone × otto × maja × toi


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Lun 22 Mai - 11:05


tomber pour mieux se relever
validation dans les formes

cette fiche, cette plume, cette beauté. je vais vous stalker avec juanita, sois-en sûre. et puis puisqu'il a donné son accord, ba j'donne le mien aussi.

Bravo, bravo t'as géré ton coup et bon sang c'est que le début de tes aventures. Faut dire qu'à Porto-Vecchio y'en a des saloperies qui traînent - et faut pas croire, la poisse épargne personne, même pas ta souris qui traîne dans sa cage. Avant de te lancer, faudra faire deux-trois et arrête de serrer les fesses, c'est pas si chiant que ça - un peu, mais genre niveau 1 sur l'échelle de l'emmerditude. :blob:
☾ les recensements
☾ ta fiche de liens et de rps
☾ tes scénarios ou pré-liens
Et nous te remercions pour ton sens du sacrifice, que la chance soit avec toi. :fab: :wee: :yo:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

My body is a crap

pseudo : spf
avatar : golshifteh farahani
crédits : rex corvus (juan de ma vida), loading.
messages : 16
venue : 07/05/2017

quartier habité : loading.
neon kid.

scoumoune : 29


MessageSujet: Re: comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)   Lun 22 Mai - 17:44

(J'ai besoin de me calmer les gars là. :icant: )

@Juan Góngora : :blush: Ton message m'a achevé mon gars. :neuh: Je sais vraiment plus où me mettre maintenant hein - je suis tellement heureuse d'avoir ton approbation et encore plus de cette façon. C'est toi que je remercie d'exister hein... parce que sinon pas de Sappho et sérieux ton scenarii m'a donné une inspiration en mode coup de foudre gnurgnurgnurf. (Je plussoie pour le pasage de la photo - c'est mon côté grande romantique cachée ça :beuh: - j'voyais tellement la photo, j'étais trop possédée par les souvenirs de Sappho oscours. :gn: )

*se laisse emporter par une vague de feels* :bye:

@Luisa Santoni : Gnnn. Toi aussi tu m'achèves voilà. :beuh: Merci un trillion de fois pour cette validation et ces compliments ! (Pis stalkes donc, stalkes donc. :poulp: )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

comme chaque matin j'ai de la chance, j'ai mes deux reins et j'suis vivante - (sappho)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Citations
» Enigme
» Du canasson dans le Livarot
» Hotspots, objets (comme à chaque fois)
» arbalette ou un truque comme ca
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chienne de vie :: 
l'oeil du cyclone
 :: face de ravage :: in
-